dimanche 5 juillet 2020

Comment faire des hamburgers végétariens et gourmands ?

Galettes de haricots rouges aux épices pour veggie burger © Popote et Nature Galettes de haricots rouges aux épices pour veggie burger 

Nous mangeons de plus en plus végétarien à la maison, il fallait donc que je fasse une recette de galette à mettre dans les burgers à la place du steak haché habituel. J'avais testé un veggie burger dans un restaurant de Poitiers fait à base de betterave rouge avec plein d'épices et j'avais trouvé cela très agréable à manger. Il faut en effet trouver les ingrédients qui vont apporter de la texture, du moelleux, contenant assez d'humidité pour ne pas faire une galette sèche et les agrémenter de différentes épices pour apporter un goût varié à la galette. Comme je mange également beaucoup de légumineuses,  je me suis que les haricots rouges correspondaient bien à ce que je recherchais. Seulement je ne voulais pas que mes galettes aient trop le goût des haricots rouges même s'il n'est pas trop prononcé alors hop un petit tour dans ma réserve à épices et j'ai fait un peu ma magicienne :) Une pincée de ceci, une pincée de cela pour arriver à un goût qui me convenait (eh oui j'ai  goûté la pâte avant de la mettre en cuisson). Donc vous pouvez parfaitement adapter ma recette avec les épices que vous aimez ou que vous avez sous la main. J'ai un placard bien garni donc j'ai mal de choix. Le copain de ma fille a dit en regardant mon placard qu'on se croirait dans une épicerie ! ahaha ! c'est pas faux ;) Et encore je me modère notamment sur les poivres car il en existe des variétés extraordinaires qui peuvent sublimer un plat même sucré comme avec ce fabuleux poivre du Timut aux notes d'agrumes !  
Galettes de haricots rouges aux épices pour veggie burger © Popote et NatureJ'ai congelé une partie de mes galettes à plat d'abord pour qu'elles gardent leur forme et je les ai ensuite empilées pour qu'elles prennent moins de place. Je les ai repassées un peu à la poêle avant de les intégrer dans le burger et elles s'en sont bien sorties :) Donc n'hésitez pas à en faire en plus pour pouvoir improviser un petit repas vite fait bien fait avec de bons produits. 


Ingrédients pour 8 galettes (taille steak haché)
- 1 boite de 500 g de haricots rouges 
- 2 à 3 oignons frais avec leurs fanes ou sinon 2 oignons  moyens
- 3 cs rases de farine de blé semi-complète 
- 3 cc d'épices de votre choix (j'ai utilisé des épices à achards de Madagascar : piment, cumin curcuma et gingembre) 
- 2cc d'ail lyophilisé ou mieux si vous avez de l'ail frais , 1 à 2 gousses d'ail
- huile d'olive ( 3 cs pour le mélange puis une quantité à votre choix pour cuire à la poêle) 
-sel, poivre

Préparation
Galettes de haricots rouges aux épices pour veggie burger © Popote et NatureMixez les oignons frais avec leurs fanes, ajoutez les haricots égouttés et mixez longuement pour obtenir une pâte. Ajoutez l'huile, mixez à nouveau pour avoir une pâte plus souple. Salez, poivrez, ajoutez l'ail et les épices et la farine et mixez à nouveau. Il faut que votre pâte soit souple, pas liquide mais pas trop compacte non plus. Si jamais elle est trop liquide, ajoutez un peu de farine et si elle est trop compacte, ajoutez un peu d'huile. 

Faits chauffer de l'huile dans une poele et déposez une grosse cuillère de pâte, étalez la avec la cuillère pour lui donner une forme de steak ou de galette. Vous pouvez même les mouler à la main si vous voulez leur donner une forme régulière avant de les déposer dans la poêle. J'ai un moule en silicone dont je me sers pour faire des galettes et des pancakes et c'est donc facile pour moi de réaliser des galettes de même taille et de même épaisseur. Faites cuire un côté environ 2 à 3 mn, puis retournez les délicatement avec une spatule. Et faites cuire à nouveau  2 à 3 mn. La cuisson n'a pas besoin d'être longue car les ingrédients ne sont pas crus. il faut juste que la galette soit bien dorée et que l’intérieur reste moelleux. 
Déposez les galettes sur du papier absorbant pour absorber l'excédent de l'huile et faites cuire le reste de la pâte.
Garnissez vos pain à burger avec cette galette en ajoutant des tomates, des oignons confits, du fromage, ce qui vous fait plaisir.

Si vous souhaitez faire vos pains hamburger vous même , suivez ma recette facile ;)

veggie burger © Popote et Nature

Galettes de haricots rouges aux épices pour veggie burger © Popote et Nature

Galettes de haricots rouges aux épices pour veggie burger © Popote et Nature

© 2012 - 2020 Copyright Popote et Nature- Béatrice COUROUBLE , tous droits réservés . les textes et les images de ce blog appartiennent à leur auteur. Interdiction formelle d'utiliser ou de copier tout ou partie sans autorisation écrite de l'auteur.

dimanche 28 juin 2020

Une panna cotta salée aux saveurs provençales

Panna cotta au chèvre, tomates et pesto de basilic © Popote et Nature

Panna cotta au chèvre, tomates et pesto de basilic

Depuis que j'ai découvert la panna cotta il y a quelques années, j'en fais à toutes les sauces : sucrées, salées, je ne me lasse pas de cette préparation fraîche, très facile à réaliser et très facile à accommoder pour lui donner de chouettes parfums. Et ce que j'aime particulièrement, c'est que c'est un plat qui se prépare à l'avance et qui permet donc de passer plus de temps avec ses invités ou sa famille :) 
Aujourd’hui je vous présente une version salée , vous pouvez l'adapter en utilisant des tomates séchées ou des poivrons, de la feta ou du parmesan à la place du chèvre, tout cela ira parfaitement bien ensemble.  


Panna cotta au chèvre, tomates et pesto de basilic © Popote et Nature 

Ingrédients pour 4 à 6 personnes
- 200 ml de crème  fraîche ou 125 g de mascarpone
- 200 ml de lait
- 2 tomates
- 1  bûche de chèvre

- 2 cs de vinaigre balsamique
- 2 cc de piment d’Espelette en poudre
- 2 feuilles de gélatine ou 1 cc d'agar-agar version végétarienne
- pistaches et tomates cerise pour la déco


Pour le pesto au basilic
- 1 bouquet de basilic (environ 50 g de feuilles) 
- 50 ml d’huile d’olive 
- 60 g de pignons de pin
- 40 g de parmesan
- 1 gousse d’ail
- sel, poivre


Panna cotta au chèvre, tomates et pesto de basilic © Popote et Nature¨Préparation 
Le pesto 
Torréfiez à sec dans une poêle  les pignons de pin pour faire ressortir leur arôme. Retirez les tiges des feuilles de basilic et mettez les dans un mixer avec l'ail émincé, le parmesan et les pignons. Mixez un coup, ajoutez l'huile d'olive et mixez à nouveau. Salez et poivrez. Vous pouvez faire cette recette de pesto avec un pilon il n'en sera que meilleur car les ingrédients n'auront pas été "chauffés" par la lame du mixer. 
Panna cotta au chèvre, tomates et pesto de basilic © Popote et Nature

La panna cotta : à faire la veille ou au moins 4 h avant de la servir
Faites tremper les feuilles de gélatine pour les ramollir. Dans une casserole, mettez le lait, la crème ou le mascarpone, le chèvre coupé en morceaux et faites chauffer le tout. Quand le fromage est fondu, passez un coup de mixer plongeant pour éviter que les croûtes du chèvre ne fassent des morceaux. Ajoutez le vinaigre balsamique, le piment d’Espelette, mélangez bien, ajoutez alors les feuilles de gélatine essorées et mélangez environ 3 à 4 mn. 
Si vous utilisez de l'agar agar, faites refroidir un peu votre mélange et ajoutez la. Faites à nouveau monter la température jusqu’à l'ébullition pendant 3 à 4 mn . 
Coupez vos tomates en petits dés et disposez les au fond des verrines. Quand la panna cotta a un peu refroidi, versez sur les dés de tomates doucement. Les dés de tomate vont remonter légèrement, c'est ce qui donnera un peu de texture "croquante" à votre panna cotta. Laissez refroidir totalement et mettez au frigo pour 4 H environ. Quand la panna cotta est prise, ajoutez délicatement  le pesto (environ 2 bonnes cc par verrine). Lissez et ajoutez un peu de décor avec les pistaches et les tomates cerise.Servez aussitôt

Astuce : pour garder le croquant de la pistache, ne les mettez pas trop tôt sur le décor. Sortez la panna cotta environ 10 mn avant de servir , sauf s'il fait trèèès chaud, pour que les ingrédients se réchauffent légèrement à température ambiante. 


Panna cotta au chèvre, tomates et pesto de basilic © Popote et Nature

Panna cotta au chèvre, tomates et pesto de basilic © Popote et Nature

Panna cotta au chèvre, tomates et pesto de basilic © Popote et Nature

© 2012 - 2020 Copyright Popote et Nature- Béatrice COUROUBLE , tous droits réservés . les textes et les images de ce blog appartiennent à leur auteur. Interdiction formelle d'utiliser ou de copier tout ou partie sans autorisation écrite de l'auteur.

dimanche 21 juin 2020

Des cookies salés sans farine qui fleurent bon le sud et le soleil !

Cookies salés au thym serpolet, feta et tomates séchées sans farine © Popote et Nature
Cookies salés au thym serpolet, feta et tomates séchées sans farine

Je fais régulièrement des biscuits avec des flocons d'avoine  qui me servent pour mon petit déjeuner. J'avais envie de faire une version salée à emmener au bureau ou en pique nique. Voilà donc le résultat de mon test et je n'en suis pas mécontente :) Ils sont bien rassasiants, ils se conservent assez longtemps dans une boite bien fermée et ont le goût du sud avec les ingrédients utilisés, notamment l'huile qui a servi à conserver les tomates séchées. Je les fais moi même mais vous pouvez utiliser les tomates séchées en bocal que vous trouvez en magasin. 
Dans mon énoooorme jardin (1.5 ha) une partie est en prairie avec un cheval, une autre est cultivée en potager et fleurs ornementales et une dernière partie est laissé à l’état naturel avec une tonte différenciée dans l'année. 
Cookies salés au thym serpolet, feta et tomates séchées sans farine © Popote et NatureSur cette partie, j'ai du thym serpolet ( Thymus serpyllum) qui pousse en grande quantité et dont les petites fleurs violettes attirent de nombreux insectes dont les papillons, c'est également un vrai plaisir que de le fouler au pied à cause de l'odeur qu'il dégage un jour de soleil . Çà sent la garrigue et la Provence qui sont pourtant bien loin ! 


J'ai donc incorporé cette petite aromatique sauvage dans ma recette pour le défi de juin de compile moi un menu, ce sympathique défi organisé par Nath « Une cuisine pour Voozenoo » et Viviane « Quoi qu’on mange ? » sans oublier la marraine du défi de juin Manon Les jolies framboises qui nous proposait de nous mettre au vert en mettant à l’honneur et sans retenue les herbes aromatiques fraîches et/ou les herbes (plantes) sauvages comestibles. 

Cookies salés © Popote et NatureAprès avoir bien fait rire ou hurler tout le monde avec ma recette de potage crémeux à l’épiaire des bois , je vous laisse découvrir pourquoi ;) , je reviens aujourd’hui avec une recette plus sage et plus accessible ! 

Ingrédients pour 15 à 20 cookies selon leur taille
- 350 g de flocons d'avoine
- 100 g de poudre d'amandes 
- 3 cs d'huile de tomates séchées 
- 100 g de feta 
- 3 oeufs
- 5 à 6 tomates séchées réhydratées
- 1 cs de thym serpolet ou du thym normal 


Préparation 
Dans un grand bol, mélangez les flocons d'avoine avec la poudre d'amandes et le thym. Ajoutez les oeufs et mélangez bien. Ajoutez l'huile du bocal de tomates séchées ou si vous utilisez des tomates séchées sans leur huile, mettez une huile aromatisée. de votre choix. Ajoutez les tomates séchées coupées en petits morceaux, mélangez à nouveau et finissez en ajoutant la feta coupée en petits dés. Mélangez délicatement pour ne pas écraser la feta. 
Désormais il faudra mettre les mains dans votre préparation pour former des boules. Vous prenez une cuillère à soupe de mélange et vous le compressez dans votre main pour faire agglomérer le tout et pouvoir former une boule.
Cookies salés au thym serpolet, feta et tomates séchées sans farine © Popote et Nature 
Déposez la boule sur un papier sulfurisé ou une feuille de silicone , écrasez la légèrement pour lui donner une forme de cookies, répétez l'opération jusqu'à épuisement de la pâte et faites cuire à 180.°C pendant 15 à 20 mn maximum. 
Sortez votre plaque du four et laissez les cookies refroidir avant de les manipuler, ils peuvent être un peu mous encore. Laissez les refroidir complément avant de les mettre dans une boite pour éviter qu'ils ne deviennent trop durs.

Astuce : au moment de les manger avec une salade ou à l'apéro par exemple, faites les chauffer au micro ondes ou au four pour qu'ils soient plus moelleux et fondants. 


Cookies salés au thym serpolet, feta et tomates séchées sans farine © Popote et Nature

Cookies salés au thym serpolet, feta et tomates séchées sans farine © Popote et Nature

Cookies salés au thym serpolet, feta et tomates séchées sans farine © Popote et Nature

Cookies salés au thym serpolet, feta et tomates séchées sans farine © Popote et Nature

Cookies salés au thym serpolet, feta et tomates séchées sans farine © Popote et Nature

© 2012 - 2020 Copyright Popote et Nature- Béatrice COUROUBLE , tous droits réservés . les textes et les images de ce blog appartiennent à leur auteur. Interdiction formelle d'utiliser ou de copier tout ou partie sans autorisation écrite de l'auteur.

dimanche 7 juin 2020

Cuisiner la plante sauvage qui sent la vieille serpillière mouillée et trouver ça bon, c'est fait ! :)

Potage crémeux à l'épiaire des bois © Popote et Nature Potage crémeux à l'épiaire des bois

J'avoue que quand j'ai montré l'épiaire des bois (Stachys sylvatica)  à mon mari lors de notre randonnée à VTT sur une ancienne voie ferrée et qu'il l'a senti, j'ai eu droit à un regard du genre "alors là t'es vraiment sûre que ce truc qui pue se mange et que c'est bon ?" J'avoue que je n'en étais pas sûre moi même ! Ahahah ! Pas sur le fait qu'elle soit comestible, je l'avais identifiée formellement mais sur le fait qu'elle soit agréable à manger ! Mais j'avais lu dans mes nombreux ouvrages sur les plantes sauvages comestibles qu'elle dégageait une odeur forte de serpillière mouillée ou de vielle lavette plus très fraîche et que cette odeur disparaissait à la cuisson..... Alors hop ! Ni une ni deux, sous les yeux ébahis de mon mari, j'ai embarqué quelques tiges en me disant que j'allais faire une soupe avec car, à la maison, on aime bien la crème de champignons et qu'il fallait bien tester l'épiaire des bois avant de lui décerner une note pitoyable dans les comestibles sauvages  !
Potage crémeux à l'épiaire des bois © Popote et Nature
J'avoue également que j'aime bien surprendre aussi et que donc j'ai fait sentir la plante avant cuisson également à ma fille et à son ami qui ont sérieusement pensé que je blaguais quand je leur ai dit qu'on allait la manger en entrée ! 

Et là,...Miracle de la chimie ou de l'alchimie (on me prend un peu pour une sorcière dans le coin !) au bout de 10 mn de petits bouillons dans la casserole, une odeur de cèpes chauds a envahi la cuisine. Elle a attiré ma fille qui, le nez au dessus de la casserole n'en revenait pas de la transformation olfactive !
épiaire des bois © Popote et Nature

Alors, soyez un peu joueurs et découvrez ce que la nature peut offrir en surprise en cuisinant l'épiaire des bois ! 

Ma fille a également trouvé perturbant le fait de boire un potage de couleur verte ayant le goût de champignon.
Avec l’épiaire des bois, on est également bousculé dans nos représentations physiques d'un aliment. Une crème de champignons doit forcément dans notre tête, avoir une couleur basée sur du marron et là on chahute un peu notre cerveau même si l'épiaire des bois n'est pas un champignon mais bien une plante de la famille des lamiacées comme les sauges, les basilics, de nombreuses plantes aromatiques. 

Elle a des feuilles qui ressemblent à celles de l'ortie mais qui ne sont pas piquantes, dans certaines régions, elle porte même le nom d'ortie puante...C'est dire si elle un délit de sale odeur ;) mais ne vous arrêtez pas à celle-ci, vous ne le regretterez pas !

Ma recette est super simple en plus !Je la présente à compile moi un menu, ce sympathique défi organisé par Nath « Une cuisine pour Voozenoo » et Viviane « Quoi qu’on mange ? » sans oublier la marraine du défi de juin Manon  Les jolies framboises qui nous propose de nous mettre au vert en mettant à l’honneur et sans retenue les herbes aromatiques fraîches et/ou les herbes (plantes) sauvages comestibles. Ca tombe bien, je suis une fan des plantes sauvages comestibles . Si cela vous intéresse, retrouvez mes recettes de cuisine nature sur le blog pour découvrir d'autres recettes avec des plantes. 

Ingrédients 
- une dizaine de tiges d'épiaire des bois 
- 1 oignon
- huile d'olive
- 2 pommes de terre moyenne
- 500 ml de lait 
- sel, poivre 
Potage crémeux à l'épiaire des bois © Popote et Nature
Préparation
Retirez les feuilles des tiges. Lavez les bien. Sentez les pour être sûre que vous vous apprêtez vraiment (non mais allo ! quoi !) à cuisiner des herbes qui sentent la serpillière humide ! 

Mixez les ou hachez les finement. L'odeur commence à changer légèrement ;) et devient plus herbacée.

Émincez un oignon et faites le revenir dans un peu d'huile d'olive. Quand l'oignon est translucide, ajoutez les herbes hachées et les pommes de terre émincées finement.Versez le lait, il faut qu'il recouvre bien les herbes et les pommes de terre. Si la quantité indiquée n'est pas suffisante, ajoutez en un peu. Faites cuire le temps que les pommes de terre soient fondantes, environ 25 mn. 

Vous aurez le bonheur au bout de 10/ 15 mn de cuisson de sentir une délicieuse odeur de champignons ! 

Incroyable ! 

Mixez et servez bien chaud. Je n'ai pas ajouté de crème fraîche, la préparation était assez crémeuse comme cela. mais si vous êtes du genre méga gourmand, faites vous plaisir ! 

Si vous voulez découvrir le plaisir de cuisiner avec des plantes sauvages et des fleurs, je vous recommande l'article du blog de Sylvie NutriGood et notamment sa recette de salade de fleurs comestibles : un délice pour les yeux et les papilles !

Potage crémeux à l'épiaire des bois © Popote et Nature

Potage crémeux à l'épiaire des bois © Popote et Nature

Potage crémeux à l'épiaire des bois © Popote et Nature


épiaire des bois © Popote et Nature

© 2012 - 2020 Copyright Popote et Nature- Béatrice COUROUBLE , tous droits réservés . les textes et les images de ce blog appartiennent à leur auteur. Interdiction formelle d'utiliser ou de copier tout ou partie sans autorisation écrite de l'auteur.

vendredi 22 mai 2020

Une panna cotta originale au petit goût citronné du sapin

Panna cotta aux jeunes pousses de sapin © Popote et Nature
Panna cotta aux jeunes pousses de sapin 

La panna cotta fait partie des desserts que je fais régulièrement car il se prépare à l'avance et termine agréablement un repas. Il est facile à faire et se prête à de multiples combinaisons comme vous pouvez le découvrir dans mes différentes recettes de panna cotta sur le blog. Je vous ai fait les 2 versions avec gélatine et avec agar agar (végétarien) mais saviez vous qu'il est possible de faire de la panna cotta sans gélatine et sans agar agar ? J'utilise parfois un autre ingrédient pour gélifier la panna cotta. Si vous êtes curieux allez le découvrir dans ma recette de panna cotta aux fraises .
Panna cotta aux jeunes pousses de sapin © Popote et NatureAprès ma recette de gelée de sapin faite il y a  2 ans , j'ai décidé de faire une nouvelle recette avec mon épicéa qui a fait de beaux bourgeons cette année. Je les déshydrate pour en faire des tisanes et en version fraîche, je les utilise pour parfumer des desserts comme une crème pâtissière et cette année j'ai décidé de l’utiliser pour parfumer des panna cotta.  


Vous vous demandez quel goût a l'épicéa? Eh bien un agréable petit goût citronné derrière le goût aromatique du sapin rappelant un peu le bonbon des Vosges qu'on mangeait petit.

Panna cotta aux jeunes pousses de sapin © Popote et NatureIngrédients pour 4 à 6 personnes 

-200 ml de crème fraîche 

- 300 ml de lait
- 2 cs de sirop d'agave
- 1 cc  d'agar agar ou 2 feuilles de gélatine

- environ 30 jeunes bourgeons de sapins  (ici de l'épicéa) 
- 4 à 6 cs de gelée de sapin maison (1 par verrine) 



Préparation
Préparez la panna cotta en avance. Faites chauffer la crème fraîche avec le lait et le sirop d'agave. Ajoutez les bourgeons de sapin et portez à ébullition 10 mn environ. 

Coupez le feu et laissez infuser environ 2 à 4 H pour que le mélange prenne bien le goût du sapin. Au bout de ce laps de temps, retirez les bourgeons de sapin et filtrez pour retirer toutes les aiguilles qui pourraient rester dans le mélange. 
Panna cotta aux jeunes pousses de sapin © Popote et Nature

Laissez tremper les feuilles de gélatine dans de l'eau froide. Quand le mélange bout, ajoutez les feuilles de gélatine essorées et mélangez, laissez bouillir 2 mn environ. 

Pour une version avec l'agar agar, mettez l'agar agar dans le mélange froid et portez à ébullition 4 mn. Mélangez bien et versez dans des verrines délicatement. Laissez refroidir et mettez au frigo pour 3 h au moins.

Quand la panna cotta est prise, ajoutez 1 cs de gelée de sapin. laissez au frais et sortez 10 mn avant de les servir. 
Ma gelée de sapin est plus jaune pâle, j'ai utilisé celle que j'avais faite il ya deux ans et qui a légèrement foncée, donc ne vous étonnez pas  si la vôtre est plus jaune. J'ai pris mes photos un jour de pluie et cela a un peu agi sur les couleurs de rendu ;) 
Panna cotta aux jeunes pousses de sapin © Popote et Nature

Panna cotta aux jeunes pousses de sapin © Popote et Nature

Panna cotta aux jeunes pousses de sapin © Popote et Nature

Panna cotta aux jeunes pousses de sapin © Popote et Nature

© 2012 - 2020 Copyright Popote et Nature- Béatrice COUROUBLE , tous droits réservés . les textes et les images de ce blog appartiennent à leur auteur. Interdiction formelle d'utiliser ou de copier tout ou partie sans autorisation écrite de l'auteur.


vendredi 1 mai 2020

Et si on se faisait un petit apéro sauvage ?

Idées d'apéro avec des plantes sauvages

Voilà quelques recettes vraiment pas compliquées faites avec des plantes sauvages faciles à reconnaître et qui poussent en abondance. Il faut en revanche les cueillir jeunes pour ne pas avoir l'amertume pour l’alliaire et le lierre terrestre et les épines pour les ronces. 
Attention, il faut toujours avoir bien identifié les plantes avant de les manger ! Dans le moindre doute on ne cueille pas et surtout on ne mange pas ! Le lierre terrestre n'est pas le lierre grimpant qu'on voit sur les arbres ou sur les vieilles maisons, celui ci est toxique, en revanche vous pouvez faire de la lessive avec ;) . Le lierre terrestre est de la famille des menthes. 

Vous aimez découvrir de nouvelles saveurs et vous aimez manger des plantes sauvages, découvrez mes recettes de cuisine nature

Flans aux jeunes feuilles de ronces © Popote et Nature


Flans aux jeunes feuilles de ronces
 


Ingrédients
- 2 oeufs  
75 ml à 100 ml de lait d'épeautre ou d'avoine (ou lait non végétal selon vos goûts)
- des feuilles de jeunes ronces (Rubus fruticosus)
- sel, poivre


Préparation
Ramassez de jeunes feuilles de ronce, il ne faut pas qu'il y ait d'épines piquantes, elles doivent être encore molles, sinon vos flans vont "gratouiller" et ce n'est pas agréable . Ramassez l'équivalent  d'une cinquantaine de feuilles. Il faut en avoir une bonne quantité pour que le flan se ait de la tenue.
Lavez les et retirez les feuilles des tiges, éliminez celles qui auraient des tâches ou seraient abîmées. Mixez les. Battez 2 oeufs et ajoutez environ 75 ml à 100 ml de lait. Ajoutez les feuilles de ronce mixées, il faut que cela forme une sorte de pâte liquide comme une pâte à crêpe. Salez et poivrez. Mettez dans des petits moules, je les ai mis dans des moules à muffins pour avoir des flans de même taille mais il ne faut pas trop les remplir pour avoir justement ces flans à manger à la main pour l'apéro. 

Flans aux jeunes feuilles de ronces © Popote et NatureVous pouvez essayer d'en faire de plus grands que vous pourrez partager, il faudra alors adapter la cuisson et prévoir de les découper. Ça sera plus long à cuire et moins joli mais faites avec les moyens du bord ;)
Mettez dans un four chaud à 180° environ 20 à 25 mn. Surveillez la cuisson , en fonction du four elle peut varier. les flans sont cuits quand le liquide est totalement figé. Attendez qu'ils aient refroidi pour les démouler. 

tartinade au lierre terrestre © Popote et NatureTartinades aux herbes

Ingrédients
- 1 fromage frais de chèvre de votre producteur ou type Petit Billy s'il vient du commerce
- de jeunes feuilles d'alliaire (Alliaria petiolata) et quelques fleurs (selon la période)
-  de jeunes feuilles de lierre terrestre (Glechoma hederacea) et quelques fleurs (selon la période)
- huile d'olive
- poivre

Préparation
Séparez votre fromage en 2 . Mixez les feuilles d'alliaire et les fleurs, gardez des fleurs pour décorer. ajoutez les feuilles mixées au demi fromage, ajoutez de l'huile (environ 1 à 2 cs) . Mélangez bien, poivrez, filmez et mettez au frais. . 
Faites de même avec les feuilles de lierre et mettez également au frigo. La petite fleur jaune dans mon pot sur la photo à côté de la feuille verte n'est évidemment pas une fleur de lierre terrestre mais une fleur de chou chinois que j'avais mise en décoration pour donner de la lumière (elle se mange aussi ;) Les fleurs de lierre terrestre sont violettes.
tartinade à l'alliaire ©Popote et Nature
Je ne sale pas car le fromage de chèvre est déjà salé mais si vous ne trouvez pas le fromage assez salée à votre goût, ajoutez en dans les préparations.
Ne prenez pas un fromage de chèvre trop fort en goût car il masquerait le goût des plantes.  

Sortez les tartinades 15 mn avant de les utiliser pour qu'elles redeviennent crémeuses et servez les avec du pain grillé ou du pain de campagne. 

apero aux plantes sauvages © Popote et Nature
jeunes feuilles de ronces                                        lierre terrestre                                                 alliaire 

Retrouvez mes recettes à l'alliaire 

recettes à l'alliaire © Popote et Nature

et mes recettes au lierre terrestre


recettes au lierre terrestre © Popote et Nature

© 2012 - 2020 Copyright Popote et Nature- Béatrice COUROUBLE , tous droits réservés . les textes et les images de ce blog appartiennent à leur auteur. Interdiction formelle d'utiliser ou de copier tout ou partie sans autorisation écrite de l'auteur.