dimanche 17 novembre 2019

Que faire avec les fanes de vos betteraves ? une bonne tarte !

Tarte feuilletée aux fanes de betterave, courgettes et noisette © Popote et Nature Tarte feuilletée aux fanes de betterave, courgettes et noisette

L’automne est là, nous avons ramassé nos dernières courgettes cette semaine et j'en ai congelé quelques unes car elles ont bien donné cette année.
Il nous reste les betteraves au jardin que nous ramassons au fur et à mesure, les feuilles sont souvent abîmées et croquées par quelques baveux.
Je les cuisine quand même en version cuite et je réserve les plus belles et plus petites pour les salades crues.

Tarte feuilletée aux fanes de betterave, courgettes et noisette © Popote et NatureVoilà une recette facile, rapide sans prise de tête qui permet d'utiliser les fanes de betteraves et les dernières courgettes de mon jardin.
Une cuisine anti-gaspi appréciée par toute la famille et qui change de la classique tarte aux légumes, avec l'ajout de ricotta qui apporte du moelleux et du fondant sans trop de matière grasse et la poudre de noisettes qui apporte un petit goût spécial, un peu sucré et donne du maintien à la quiche.

Tarte feuilletée aux fanes de betterave, courgettes et noisette © Popote et NatureIngrédients
- 1 pâte feuilletée
- 250 g de ricotta
- 2 oeufs
- matière grasse pour cuire la courgette et les feuilles de betterave 
- 100 ml de lait
- 1 courgette moyenne
- une dizaine de grandes feuilles de betterave
- 75 g de poudre de noisettes
- sel, poivre

Préparation
Préchauffez le four à 210 °C.
Lavez et coupez votre courgette en tagliatelle avec un couteau économe (moi j'ai un spiralizeur à légumes, ça le fait tout seul ;).
Faites la revenir dans de l'huile chaude. Ajoutez les feuilles de betteraves bien lavées et séchées et débarrassées de leurs tiges dures. Faites revenir en tournant constamment pour éviter qu'elles ne brûlent. Cela va assez vite. Je conserve les courgettes un peu croquantes mais si vous les aimez fondantes, prolongez un peu la cuisson. 
Dans un bol, mélangez la ricotta, les oeufs battus en omelette et la poudre de noisette. Poivrez et salez. Ajoutez ce mélange aux légumes, mélangez bien à nouveau. Déroulez une pâte feuilletée et versez le mélange sur la pâte. Faites cuire environ  30 mn. Servez avec une salade parfumée à la vinaigrette à l'huile de noisette.

Tarte feuilletée aux fanes de betterave, courgettes et noisette © Popote et Nature


Tarte feuilletée aux fanes de betterave, courgettes et noisette © Popote et Nature

Tarte feuilletée aux fanes de betterave, courgettes et noisette © Popote et Nature

Tarte feuilletée aux fanes de betterave, courgettes et noisette © Popote et Nature

Tarte feuilletée aux fanes de betterave, courgettes et noisette © Popote et Nature


© 2012 - 2019 Copyright Popote et Nature- Béatrice COUROUBLE , tous droits réservés . les textes et les images de ce blog appartiennent à leur auteur. Interdiction formelle d'utiliser ou de copier tout ou partie sans autorisation écrite de l'auteur.

mercredi 6 novembre 2019

Une crème dessert végétale douceur au chocolat

Crèmes végétales au chocolat et cookies pépites choco et pralin ©Popote et Nature Crèmes végétales au chocolat et cookies pépites choco et pralin

Après avoir fait des crèmes au chocolat et à la fève tonka au lait et crème entière, je me suis essayé pour le défi culinaire de Compile moi un menu organisé par Nath «Une cuisine pour Voozenoo» et Viviane «Quoi qu’on mange ?» , et la marraine du mois Sylvie «La table de Clara» à des crèmes version végétale pour voir si elles seraient aussi onctueuses et si elles se tiendraient bien dans leur petite verrine ;) Et recette validée pour cet essai végétalien ! Je les ai accompagnées pour encore plus de gourmandise de cookies moelleux et croquants à la fois pour dire de faire un dessert complet. 
Le défi du mois était « Choco Passion, Choco Plaisir«  . je ne suis pas très dessert au chocolat à part des cakes comme mon cake au chocolat, à la courgette et aux cranberrys ou mes petits fondants potiron chocolat aux épices , je fais finalement peu de desserts au chocolat . J'ai voulu faire plaisir à ma copinaute Nathalie en faisant l'effort de participer à son sympathique défi ayant de moins en moins de temps à consacrer à l'écriture de recettes même si je continue à cuisiner régulièrement. Alors pour cette fois c'est banco avec deux recettes dans un article ! On en profite ;)   

Crèmes végétales au chocolat et cookies pépites choco et pralin ©Popote et Nature
Ingrédients 
Les crèmes pour 2 à 4 personnes (fonction de la taille de votre verrine ou de votre appétit ;) 
- 200 ml de lait d'amandes intense
- 50 ml de crème d'amandes ou si vous n'en trouvez pas , prenez du soja 
- 50 g de chocolat à 70 % de cacao
- 3 cs de fécule de maïs 
- 1 cs de cacao non sucré
- 1 cs de sirop d'agave
 - Pralins de noisettes pour la déco et le croquant

Pour 16 cookies environ 
- 250 g de farine
- 1 cc de bicarbonate de soude
- 1 cc de levure chimique 
- 125 g de beurre fondu 
- 1 oeuf
- 125 g de sucre roux
- 50 g de pépites de chocolat ou plus 
- 2 cs de pralin de noisettes

Préparation 
Les crèmes
Mélangez dans une casserole la fécule avec le cacao, le lait d'amandes et la crème. Faites chauffer en tournant constamment, ajoutez le chocolat cassé en morceaux et fouettez le mélange pour qu'il n'y ait pas de grumeaux. La crème va épaissir. Coupez le feu et versez immédiatement dans les verrines. Attendez qu'elles soient refroidies pour les mettre au frigo au moins 1 H.
Au moment de servir, sortez les au moins 10 mn avant dégustation et parsemez de pralin ça leur donne un petit croquant sympa qui se marie bien avec le fondant de la crème qui a bien conservé son goût d'amande !  Servez avec les cookies ou de petits gâteaux secs.

cookies pépites choco et pralin ©Popote et Nature
Les cookies
Préchauffez votre four  à 210 °C. 
Mélangez le beurre fondu avec le sucre, ajoutez l’œuf. Mélangez la farine avec la levure et le bicarbonate, incorporez le au mélange précédent et mélangez bien. J'ai commencé à la cuillère et j'ai continué à la main. Incorporez les pépites et 
Sur une plaque à pâtisserie recouverte d'une feuille de silicone ou de papier sulfurisé, déposez des boules de même taille  (environ 2 à 3 cm ) et écrasez les légèrement. Les cookies ne vont pas étaler mais espacez les. Faites cuire environ  10  12 mn et sortez les du four. Ils seront encore un peu mous. Laissez les refroidir sans les toucher, ils vont durcir en refroidissant tout en restant moelleux à l’intérieur.

Crèmes végétales au chocolat et cookies pépites choco et pralin ©Popote et Nature

cookies pépites choco et pralin ©Popote et Nature

Crèmes végétales au chocolat ©Popote et Nature



© 2012 - 2019 Copyright Popote et Nature- Béatrice COUROUBLE , tous droits réservés . les textes et les images de ce blog appartiennent à leur auteur. Interdiction formelle d'utiliser ou de copier tout ou partie sans autorisation écrite de l'auteur.

samedi 2 novembre 2019

Des tortillas pas comme les autres pour accompagner un chili végétarien !

Tortillas de patate douce et chili sin carne 

J'adore le chili con carne depuis ma période étudiante où j'en faisais très régulièrement pour mes copains. Je continue à en faire régulièrement car ma recette de chili est ultra rapide et ce plat se congèle bien, il est complet avec les haricots , même pas nécessaire d'ajouter forcément du riz. Ma fille adorait ce plat et depuis qu'elle est devenue végétarienne, ça lui manque un peu. Donc en maman sympa, je lui ai fait une alternative végétarienne : le chili sin carne, en utilisant des protéines de soja texturées (PST). 
Cuisiner les PST : C'est une protéine alimentaire fabriquée à partir de farine de soja déshuilée. Dit comme cela, ce n'est pas très vendeur mais c'est assez bluffant à utiliser. Elles existent en plusieurs calibres et se trouvent facilement en magasin bio, même en vrac. Elles doivent être réhydratées avant l'emploi . Pour les PST de petite taille comme celles que j'ai utilisées, vous pouvez les incorporer directement car les tomates vont apporter l'humidité nécessaire à la réhydratation. Je les avais réhydratées avec de l'eau chaude pour cette fois mais j'ai déjà fait sans problèmes sans réhydratation préalable. En revanche si vous utilisez des PST de plus gros calibre il faut compter facilement 30 à 40 mn de réhydratation. Les PST n'ont pas de goût marqué, elles sont fades, ce sont donc les épices, les aromates, la sauce qui vont lui apporter du goût. Ici pas de problèmes avec l'épice à chili et la tomate. J'aime bien les cuisiner à la chinoise avec de la sauce soja et un peu de miel en plus gros calibre, on dirait vraiment du poulet caramélisé au soja !

Pour les tortillas, j'ai vu passer plusieurs fois des recettes de tortillas faites avec des courges comme la butternut ou le potimarron, j'avais cuisiné des patates douces dont j'aime bien le goût mais mon mari est moins fan alors il me restait de la purée de patates douces et j'envisageais de la transformer en boulettes en ajoutant des lentilles corail mais j'ai changé d'avis en me disant que vu le temps de novembre j'avais envie d'un bon chili ! et donc de manger des tortillas avec ! D'où l'idée de transformer la purée en tortilla ! C'est très facile à faire mais ça n"nécessite de les fariner copieusement pour ne pas qu'elles collent quand vous les étalerez au rouleau à pâtisserie et il faut également pas mal d'huile pour les saisir à la poêle. Ma première était belle mais trop épaisse et trop grosse donc je suis partie sur un diamètre plus petit et plus fin. Elles ne sont donc pas parfaitement rondes car sinon elles se déchiraient. Vous serez peut être plus doué que moi dans leur élaboration. En revanche, même imparfaites niveau forme, elles ont été appréciées pour apaiser le feu du chili que j’avais dosé un peu lourdement ^^ !
J'avoue préférer quand même le chili con carne mais comme nous réduisons notre consommation de viande, le chili sin carne est une bonne alternative ;) et en plus ma fille peut en manger #faireplaisir :)

Ingrédients 
Pour le chili sin carne  pour 4 à 6 personnes 
- 300 g de protéines de soja texturées réhydratées 
- 1 gros oignon
- 2 grosses boites de haricots rouges de bonne marque
- 1 grosse boite de tomates au naturel
- huile 
- épices à chili à doser selon votre goût (variante si pas d'épices à chili : piment d’Espelette et purée de piment)
- sel, poivre 
Pour les tortillas de patates douces (environ 8 de taille moyenne)
- 250 g de farine+ farine pour étaler les tortillas 
- 300 g de purée de patates douces 
- huile pour cuire les tortillas

Préparation
Le chili : émincez l'oignon et faites le revenir dans un peu d'huile. Ajoutez les protéines de soja texturées et faites cuire 5 mn. Salez et poivrez. Versez les tomates au naturel et les haricots rouges. Mettez les épices à chili en fonction de votre goût ou pour la variante : 2 pincées de piment d'Espelette et 1 cc de purée de piment. Faites cuire environ 20 à 25 mn.
Les tortillas de patates douces : mélangez la purée avec la farine avec une cuillère au départ puis finissez à la main pour former une boule. Formez ensuite un boudin et coupez des tronçons de 3 à 4 cm environ en fonction de la taille de tortilla que vous souhaitez au final. 
Formez vos tortillas en les étalant sur un plan de travail bien fariné. Faites chauffer de l'huile dans une crêpière ou une poêle et quand l'huile est bien chaude, déposez votre tortilla et faites la cuire de chaque côté. Réservez les dans un torchon ou un contenant fermé pour qu'elles ne se dessèchent pas si vous ne les utilisez pas toutes d'un coup. Mangez les rapidement quand même car elles sont assez humides et donc peuvent moisir ou congelez les.





© 2012 - 2019 Copyright Popote et Nature- Béatrice COUROUBLE , tous droits réservés . les textes et les images de ce blog appartiennent à leur auteur. Interdiction formelle d'utiliser ou de copier tout ou partie sans autorisation écrite de l'auteur.

mercredi 30 octobre 2019

Un plat de famille de poulet au vin rouge, cocoonant et parfumé aux saveurs d'automne

Blancs de poulet au vin rouge, duxelles de coulemelles et pommes de terre Pompadour © Popote et Nature Blancs de poulet au vin rouge, duxelles de coulemelles et pommes de terre Pompadour

Ça faisait longtemps que je n'avais pas posté de recette avec de la viande, il est vrai qu'on en mange de moins en moins. Mais là aujourd'hui, j'avais envie d'une recette cocoonante qui me rappelait les plats cuisinés par ma mère quand j'étais petite. Un grand classique des repas du dimanche midi était le coq au vin. La cuisine au vin est moins visible sur les blogs de cuisine je trouve alors que c'est une cuisine goûteuse qui donne des sauces extraordinaires. Alors bien sûr, je n'ai pas la prétention de détenir les secrets de LA recette du coq au vin, beaucoup de puristes y trouveront à redire mais c'est une recette familiale goûtée moultes fois et toujours appréciée et pour cette raison elle peut mettre à mal toutes les critiques du monde, ça m'importe peu c'est MA recette ;)  ! ahahha !
Blancs de poulet au vin rouge, duxelles de coulemelles et pommes de terre Pompadour © Popote et NaturePour cette recette, je n'ai pas utilisé de coq mais des blancs de poulet même si dans la recette originelle figurait du coq, cela fait longtemps que je n'en ai pas mangé. J'ai souvenir de viande parfois un peu coriace, on disait alors que c'était un vieux coq ou qu'il avait beaucoup couru ... Je ne sais pas si c'est exact mais comme au final beaucoup de personnes aiment plutôt les parties tendres de la volaille, je suis partie sur des blancs de poulet qui sont aussi plus rapides à cuire.

Côté vin  : ne prenez surtout pas une piquette, vous auriez également une sauce de mauvaise qualité gustative. Pas de vin bouchonné non plus, vous retrouveriez le goût dans votre sauce !
J'ai utilisé un Côte du Rhône bio (on boit également plus de vin bio  ou de vins naturels à la maison)

Côté pommes de terre : les Pompadour, label rouge,  sont parfaites pour accompagner des plats mijotés. Leur chair reste ferme et on peut garder la peau sans problèmes dans les préparations. Celles que j'ai utilisées étaient de petit calibre, idéales pour la cuisson en fait tout avec un peu d'huile et des aromatiques. Mais il en existe de calibre supérieure.

Côté aromatiques : j'ai utilisé des herbes salées faites maison, c'est une recette géniale pour conserver ses aromatiques du jardin sans les sécher. Elles gardent comme cela leur goût qui est parfois dénaturé par le séchage. C'est une recette québécoise que je fais chaque année et qui conserve longtemps. Consultez la recette sur mon blog. Pour cette recette, j'ai passé au pilon mon sel parfumé  aux herbes pour que les grains soient plus fins. Si vous n'avez pas d'herbes salées, faites un mélange de sel et d'herbes fraîches ou séchées (thym, sarriette, romarin..., bref celles que vous avez ou que vous aimez ;)

Duxelles de coulemelles © Popote et NatureCôté champignons : j’ai la chance de vivre à la campagne et en plus chaque année, nous avons de belles coulemelles (lépiotes élevées, Macrolepiota procera) qui poussent dans notre prairie, même pas besoin de faire des km pour déguster de bons champignons sauvages. Si vous n'en avez pas ou si vous ne savez pas les reconnaître (mieux vaut s'abstenir dans la cueillette des champignons quand on n'y connait pas grand chose, de plus dans les coulemelles il y a des variétés toxiques !), prenez des champignons de Paris.

Ingrédients  pour 4 personnes 
- 4 blancs de poulet 
- 1 oignon
- 125 g d'allumettes de lard fumé 
- matière grasse de cuisson (ici huile de tournesol et beurre) 
- 5 à 6 coulemelles de taille moyenne ou 300 g de champignons de Paris
- persil frais
-ail frais ou lyophilisé
- 2 cc d'herbes salées  (recette Popote et Nature) ou du sel avec des aromatiques   
Blancs de poulet au vin rouge, duxelles de coulemelles et pommes de terre Pompadour © Popote et Nature- 1/ 2 bouteille de vin rouge 
- 2 cs de farine
- 1 bouquet de thym et 2 feuilles de laurier 

Préparation
Pelez et émincez l'oignon finement . Faites chauffer 1 cc d'huile dans un fait tout, faites revenir l'oignon jusqu’à ce qu'il soit translucide, ajoutez les allumettes de lard fumé. Faites revenir 5 mn, ajoutez alors le poulet et faites le revenir 5 mn également . Farinez le et ajoutez le vin rouge, le thym et le laurier. Mélangez bien pour ne pas avoir de grumeaux de farine.  Il faut que le vin aille au dessus de vos blancs de poulet. Si ce n'est pas le cas, ajoutez du vin rouge ou un peu d'eau ou  mieux, un peu de bouillon maison si vous en avez. Faites cuire doucement  pendant 25 mn environ. Pendant ce temps, lavez vos pommes de terre, essuyez les bien. Écrasez avec un pilon les herbes salées pour les réduire en poudre de sel fin. Mettez de l'huile dans une cocotte et ajoutez vos pommes de terre, mélangez bien pour les recouvrir d'huile, ajoutez alors les herbes salées et mélangez à nouveau. Faites cuire environ 25 mn en remuant souvent. 
Essuyez vos champignons et coupez les en petits morceaux . Faites les suer dans un peu de beurre. Quand ils ont bien rendu leur eau,égouttez les et faites les revenir dans du beurre. Ajoutez le persil et l'ail  (si frais, coupez le en petits morceaux et faites le revenir un peu avant, s'il est lyophilisé, vous pouvez l'ajouter directement) et mélangez bien, cuisez 5 mn environ. Salez et poivrez. Dressez les assiettes et servez bien chaud.
Duxelles de coulemelles et pommes de terre Pompadour © Popote et Nature


Blancs de poulet au vin rouge, duxelles de coulemelles et pommes de terre Pompadour © Popote et Nature

Coulemelles © Popote et Nature

Blancs de poulet au vin rouge, duxelles de coulemelles et pommes de terre Pompadour © Popote et Nature


© 2012 - 2019 Copyright Popote et Nature- Béatrice COUROUBLE , tous droits réservés . les textes et les images de ce blog appartiennent à leur auteur. Interdiction formelle d'utiliser ou de copier tout ou partie sans autorisation écrite de l'auteur.

dimanche 22 septembre 2019

Que faire avec vos belles tomates rouges de fin de saison ?

Ketchup aux tomates cerise © Popote et Nature Ketchup aux tomates cerise 

Ce mois ci, le potager donne à plein, je viens de passer quelques heures en cuisine avec les tomates car mon mari a eu la bonne idée de les cueillir en quantité sans vraiment vérifier que j'avais le temps ni les ingrédients pour les cuisiner ...Heureusement je ne manque pas d'imagination et de recettes en tête pour arranger ça ! C'est vraiment un plaisir de manger les tomates du jardin car elles n'ont vraiment rien à voir avec celles du commerce. Alors quand ma copinaute Nath  a annoncé le thème de Compile moi un menu de septembre Septembre cueille les grappes  ! Je n'ai pas eu beaucoup de difficultés pour trouver l’ingrédient principal de ma recette. Ma fille adore le ketchup et donc avec toutes ces belles tomates, il est facile de lui faire plaisir et de lui faire un petit bocal à emmener avec elle dans son studio d'étudiante. Le ketchup se conserve très bien à cause du vinaigre et du sucre présents dans la recette. Après cuisson je conserve les bocaux hors frigo et quand ils sont ouverts je les garde cependant au frigo. Mais généralement ils ne font pas long feu ...

Ketchup aux tomates cerise © Popote et NatureVoici donc ma recette de ketchup aux tomates cerise pour le défi culinaire sympathique de septembre  proposé par Nath « Une cuisine pour Voozenoo » et Viviane « Quoi qu’on mange ? » et la marraine du mois, Catalina « Le blog de Cata ». Vous pouvez l'adapter à d'autres variétés de tomates.  

Ingrédients pour 3 pots environ
- 1 kg  de tomates 
- 8 cs bombées de sucre
- 2 cc de poudre pimentée (facultatif) 
- 300 ml de vinaigre balsamique 
-sel, poivre
Ketchup aux tomates cerise © Popote et Nature








Préparation 
Dans une grande casserole, mettez les tomates entières, ajoutez un peu d'eau. Mélangez et lancez la cuisson. Au bout de 10 mn, ajoutez le vinaigre, le sucre et laissez cuire doucement environ 40 mn environ. Il faut que la préparation épaississe et réduise.Salez, poivrez et ajoutez la poudre pimentée en fin de cuisson.J'ai mis du piment d’Espelette pour changer mais j'adore aussi mettre du Pimenton de la Vera, du paprika fumé. A vous de voir ce que vous préférez, la version nature ou la version caliente ! Mettez dans des pots et conservez au frais.

Ketchup aux tomates cerise © Popote et Nature


Il y a quelques années je m'étais lancée dans le ketchup basque et le ketchup de tomates  vertes si vous découvrez ma recette trop tard et qu'il ne vous reste plus de tomates rouges ;) 

Astuce : si vous n'aimez pas le vinaigre balsamique, vous pouvez le faire avec d'autres vinaigres mais le goût sera modifié , j'en ai même fait récemment avec du vinaigre blanc au goût plus neutre et vous pouvez adapter la recette à d'autres variétés de tomates. Pourquoi pas un ketchup jaune ? ;) 
Ketchup aux tomates cerise © Popote et Nature

Ketchup aux tomates cerise © Popote et Nature

Ketchup aux tomates cerise © Popote et Nature

Ketchup aux tomates cerise © Popote et Nature

© 2012 - 2019 Copyright Popote et Nature- Béatrice COUROUBLE , tous droits réservés . les textes et les images de ce blog appartiennent à leur auteur. Interdiction formelle d'utiliser ou de copier tout ou partie sans autorisation écrite de l'auteur.

dimanche 25 août 2019

Trop de courgettes au jardin et vous êtes fan de cake au chocolat ? J'ai la solution pour concilier les deux !

Gâteau au chocolat à la courgette et aux cranberrys @Popote et Nature
Gâteau au chocolat (à la courgette !) et aux cranberrys 

Quand arrive le milieu de l'été, le potager donne à fond et produit notamment une quantité de courgettes importante. Quand on les repère assez tôt, il est agréable de faire des recettes de courgettes avec les petits gabarits mais quand on n'a pas fait attention et qu'on sort de sous les feuilles un monstre de 30 cm de long qui va être plein de graines, tout à coup la courgettitude devient moins glamour ! Pas de panique, j'ai la solution avec une recette de courgette farcie ou justement on se régale des hors gabarits ! Mais aujourd'hui je vous propose de laisser de côté les grosses courgettes pour faire un sort au taille médium en les dissimulant dans un délicieux gâteau au chocolat ! La courgette va remplacer avantageusement la matière grasse et donc considérablement alléger en gras votre gâteau et n'a pas de goût.  C'est assez bluffant, je l'ai testé ce week end sur des clients de chambre d'hôtes qui n'en revenaient pas. Après avoir remplacé le beurre par de la compote de pommes dans un fondant au chocolat, et du potiron (oui vous avez bien lu !) dans  des petits fondants potiron chocolat aux épices, voici donc le cake au chocolat et courgette. 
Comme j'aime bien le croquant ou l'acidulé dans le chocolat, j'ai mis mon petit grain de sel dans ma recette ou plutôt ma baie de cranberrie ! Je le testerai avec des noix car la texture du gâteau se rapproche du brownie et donc avec des noix, ça doit être divin comme les vrais brownies :) 

Gâteau au chocolat à la courgette et aux cranberrys @Popote et Nature
Pour cette recette, il faut utiliser un chocolat extra black, fort en goût et en cacao mais si vous préférez le chocolat au lait, je vous propose une version moins chocolatée et avec une texture plus biscuitée que j'avais garnie avec une crème mascarpone et clémentine.

Ingrédients
- 200 g de chocolat noir à 70% de cacao
- 3 œufs
- 70 g de sucre en poudre
- 70 g de farine
- 50 g de cranberrys +un peu de farine 
- 1 courgette moyenne (environ 200 g sans la peau)
-1/2 sachet de levure chimique.
- 1 pincée de sel
Gâteau au chocolat à la courgette et aux cranberrys @Popote et Nature
Préparation
Préchauffez votre four à 210 °C.
Pelez votre courgette et râpez la finement. Mettez la dans un égouttoir fin le temps de préparer les autres ingrédients pour qu'elle perde un maximum d'eau. 
Faites fondre votre chocolat au micro ondes ou au bain marie.
Dans un grand bol, mélangez le sucre avec les oeufs. Ajoutez le chocolat fondu, la courgette égouttée et la pincée de sel. Tamisez votre farine avec la levure et mélangez les au reste. Passez vos cranberrys dans la farine pour éviter qu'elles ne se mettent tout au fond de votre cake. Ajoutez les au mélange. 
Mettez au four chaud pour 40 mn environ. Surveillez bien car, en fonction de votre four, le gâteau cuira plus ou moins vite. C'est un gâteau qui contient beaucoup d'humidité. Testez la cuisson en enfonçant une lame, il faut qu'elle ressorte sèche. Ne le cuisez pas trop non plus pour éviter d'avoir un gâteau sec. La surveillance de fin de cuisson est importante donc pour avoir un gâteau avec une texture se rapprochant un peu du brownie.

Gâteau au chocolat à la courgette et aux cranberrys @Popote et Nature

Gâteau au chocolat à la courgette et aux cranberrys @Popote et Nature

Gâteau au chocolat à la courgette et aux cranberrys @Popote et Nature

© 2012 - 2019 Copyright Popote et Nature- Béatrice COUROUBLE , tous droits réservés . les textes et les images de ce blog appartiennent à leur auteur. Interdiction formelle d'utiliser ou de copier tout ou partie sans autorisation écrite de l'auteur.