Popote et Nature

Cuisine et nature. Blog d'une popoteuse, papoteuse,fan de nature et d'insectes.Extraits de mes petits plats en famille ou entre copains et capture en macrophoto de la nature qui nous entoure. Retour sur mes vadrouilles et mes coups de coeur touristiques.ah ! et aussi...., je pratique l'archéologie culinaire de placards ....

dimanche 25 août 2019

Trop de courgettes au jardin et vous êtes fan de cake au chocolat ? J'ai la solution pour concilier les deux !

Gâteau au chocolat à la courgette et aux cranberrys @Popote et Nature
Gâteau au chocolat (à la courgette !) et aux cranberrys 

Quand arrive le milieu de l'été, le potager donne à fond et produit notamment une quantité de courgettes importante. Quand on les repère assez tôt, il est agréable de faire des recettes de courgettes avec les petits gabarits mais quand on n'a pas fait attention et qu'on sort de sous les feuilles un monstre de 30 cm de long qui va être plein de graines, tout à coup la courgettitude devient moins glamour ! Pas de panique, j'ai la solution avec une recette de courgette farcie ou justement on se régale des hors gabarits ! Mais aujourd'hui je vous propose de laisser de côté les grosses courgettes pour faire un sort au taille médium en les dissimulant dans un délicieux gâteau au chocolat ! La courgette va remplacer avantageusement la matière grasse et donc considérablement alléger en gras votre gâteau et n'a pas de goût.  C'est assez bluffant, je l'ai testé ce week end sur des clients de chambre d'hôtes qui n'en revenaient pas. Après avoir remplacé le beurre par de la compote de pommes dans un fondant au chocolat, et du potiron (oui vous avez bien lu !) dans  des petits fondants potiron chocolat aux épices, voici donc le cake au chocolat et courgette. 
Comme j'aime bien le croquant ou l'acidulé dans le chocolat, j'ai mis mon petit grain de sel dans ma recette ou plutôt ma baie de cranberrie ! Je le testerai avec des noix car la texture du gâteau se rapproche du brownie et donc avec des noix, ça doit être divin comme les vrais brownies :) 

Gâteau au chocolat à la courgette et aux cranberrys @Popote et Nature
Pour cette recette, il faut utiliser un chocolat extra black, fort en goût et en cacao mais si vous préférez le chocolat au lait, je vous propose une version moins chocolatée et avec une texture plus biscuitée que j'avais garnie avec une crème mascarpone et clémentine.

Ingrédients
- 200 g de chocolat noir à 70% de cacao
- 3 œufs
- 70 g de sucre en poudre
- 70 g de farine
- 50 g de cranberrys +un peu de farine 
- 1 courgette moyenne (environ 200 g sans la peau)
-1/2 sachet de levure chimique.
- 1 pincée de sel
Gâteau au chocolat à la courgette et aux cranberrys @Popote et Nature
Préparation
Préchauffez votre four à 210 °C.
Pelez votre courgette et râpez la finement. Mettez la dans un égouttoir fin le temps de préparer les autres ingrédients pour qu'elle perde un maximum d'eau. 
Faites fondre votre chocolat au micro ondes ou au bain marie.
Dans un grand bol, mélangez le sucre avec les oeufs. Ajoutez le chocolat fondu, la courgette égouttée et la pincée de sel. Tamisez votre farine avec la levure et mélangez les au reste. Passez vos cranberrys dans la farine pour éviter qu'elles ne se mettent tout au fond de votre cake. Ajoutez les au mélange. 
Mettez au four chaud pour 40 mn environ. Surveillez bien car, en fonction de votre four, le gâteau cuira plus ou moins vite. C'est un gâteau qui contient beaucoup d'humidité. Testez la cuisson en enfonçant une lame, il faut qu'elle ressorte sèche. Ne le cuisez pas trop non plus pour éviter d'avoir un gâteau sec. La surveillance de fin de cuisson est importante donc pour avoir un gâteau avec une texture se rapprochant un peu du brownie.

Gâteau au chocolat à la courgette et aux cranberrys @Popote et Nature

Gâteau au chocolat à la courgette et aux cranberrys @Popote et Nature

Gâteau au chocolat à la courgette et aux cranberrys @Popote et Nature

© 2012 - 2019 Copyright Popote et Nature- Béatrice COUROUBLE , tous droits réservés . les textes et les images de ce blog appartiennent à leur auteur. Interdiction formelle d'utiliser ou de copier tout ou partie sans autorisation écrite de l'auteur.

dimanche 18 août 2019

Cuisine anti gaspi avec cette utilisation des tiges d'oignons nouveaux !

Pesto de tiges d'oignons nouveaux © Popote et Nature Pesto de tiges d'oignons nouveaux

Fan d'une cuisine antigaspi, je cherche toujours comment utiliser les restes en cuisine ou les fanes des légumes. Je fais beaucoup de pesto avec les fanes de légumes : fanes de radis, fanes de carottes , fanes de radis et oignons au sésamefanes de radis au chou fleur et aux amandes, laitue (montée) à la menthe, au fenouil , aux amandes et au Gomasio, fanes de radis aux noisettes,....

Pesto de tiges d'oignons nouveaux © Popote et NatureDécouvrez mes recettes cuisine des restes  et faites moi découvrir les vôtres en commentaire ;)

Quelques conseils pour utiliser les fanes
Attention toutes les fanes de légumes ne se mangent  pas ! Voici celles que je cuisine : radis, navet,betteraves ,carottes, fenouil, oignons nouveaux 
Pesto de tiges d'oignons nouveaux © Popote et NatureCertaines fanes peuvent même être toxiques comme celles des pommes de terre, des tomates, des poivrons, des aubergines....
Les fanes d'oignons et d'échalotes peuvent être utilisées comme de la ciboulette à mettre dans les sauces, les omelettes, ou dans un hachis parmentier pour parfumer la purée 
Les fanes se consomment souvent en soupe : vous avez déjà dû goûter un classique : le potage aux fanes de radis, essayez avec des fanes de navet blanc, c'est délicieux ! 
Pour les amateurs de jus de légumes et de smoothie, vous pouvez également les mixer pour ne faire de délicieux jus vitaminés.Vous pouvez également les hacher pour les ajouter à vos purées ou à vos pommes de terre à l'eau, elles apporteront un petit gout de verdure sympa, je le fais également avec certaines plantes sauvages comme l'ortie avec mon rata de saucisses de Morteau aux orties si ça vous tente ;) 

Bien sûr, toutes ces valeurs nutritionnelles et ce recyclage de verdure ne sont valables que si vos légumes sont sans pesticides...

Ce pesto est fort en goût , si vous aimez le goût des oignons frais (j'adore en croquer au sel avec des radis) vous allez l'adorer mais gare à l'haleine et à la digestion si vous en mangez trop. Je l’utilise dans les pâtes, les pommes de terre, sur des toasts à l'apéro.
Pesto de tiges d'oignons nouveaux © Popote et NatureIngrédients pour un pot de 75 g environ

-5 à 6 tiges d'oignons nouveaux
-  2 cs de poudre d'amandes
- 3  cs d'huile de tournesol
- sel, poivre

Préparation 
Séparez les fanes des bulbes d'oignons nouveaux. Enlevez celles qui pourraient être abîmées. Lavez les soigneusement. Coupez les en tronçons et mettez les dans le mixer. Commencez à mixer, ajoutez alors l'huile et la poudre d'amandes. Mixez longuement. Salez et poivrez et mettez en pot. 
Ce pesto doit se manger rapidement. Il se conserve environ 3 à 4 jours maximum. Goûtez le, s'il est un peu acide, jetez le !

Astuce : si vous aimez un peu de croquant dans votre pesto, vous pouvez  mettre quelques amandes entières que vous mixez en dernier avec quelques tours de moulin sans les réduire totalement . 
Vous pouvez également ajouter du parmesan râpé si vous souhaitez vous approcher plus d'une recette traditionnelle de pesto. 


Pesto de tiges d'oignons nouveaux © Popote et Nature



Pesto de tiges d'oignons nouveaux © Popote et Nature

Pesto de tiges d'oignons nouveaux © Popote et Nature
© 2012 - 2019 Copyright Popote et Nature- Béatrice COUROUBLE , tous droits réservés . les textes et les images de ce blog appartiennent à leur auteur. Interdiction formelle d'utiliser ou de copier tout ou partie sans autorisation écrite de l'auteur.

mercredi 14 août 2019

Une tarte de saison gourmande aux courgettes

Tarte feuilletée aux courgettes et à la fourme d'Ambert © Popote et Nature Tarte feuilletée aux courgettes et à la fourme d'Ambert

Malgré les conditions climatiques extrêmes de juillet, nous avons réussi à préserver notre potager avec un arrosage raisonné issu de notre cuve de récupération d'eau de pluie et surtout un paillage costaud qui permet de conserver l'humidité et d'arroser moins fréquemment. Nous avons une terre très difficile à travailler et plutôt peu propice aux cultures maraîchères. Mon mari a travaillé la terre selon les méthodes de la permaculture et nous récoltons les résultats de ce travail de préparation en ayant de belles tomates et de belles courgettes notamment. #leplaisirdupotager :)
J'ai acheté l'an passé un spiraliseur pour faire des formes originales avec des légumes ou des fruits (spaghetti, tortillons...) c'est un peu gadget mais c'est aussi très sympa et ludique pour faire manger des légumes aux enfants (ou aux plus grands ;) . J'en avais vu un en démonstration sur un marché mais je n'avais pas envie de payer le prix proposé (dans les 50 €!) pour un engin que j'allais utiliser quelque fois dans l'année. J'en ai trouvé un à 23 € : parfait ! Alors, comme tout appareil si vous ne voulez pas qu'il finisse aux oubliettes, il faut le laisser sur le plan de travail ou à, proximité. S'il part dans un placard, adieu !  Je l'ai donc sur mon plan de travail et il faut dire que les courgettes sont parfaites pour ce genre d'engin, elles se prêtent bien au découpage en spaghetti, julienne, tortillon, spirales... et donc la tarte va ressembler un peu à un invisible aux courgettes.
Je propose cette recette dans le cadre de Compile moi un menu  de ma copinaute Nathalie de Cuisine Voozenoo et de ses comparses Chantal de la Cuisine de Blanche et Viviane de« Quoi qu’on mange ? » qui animent ce défi culinaire sympathique. Le thème de cet été : le brunch ! J'avoue n'en avoir jamais fait mais je pense que les tartes salées se prêtent bien à ce genre de formule car elles sont prêtes rapidement et peuvent se manger aussi bien chaudes que froides.

Tarte feuilletée aux courgettes et à la fourme d'Ambert © Popote et NatureIngrédients
- 1 pâte feuilletée
- 3 oeufs
- 100 ml de lait
- 100 g de fourme d'Ambert
- 2 courgettes moyennes
- huile pour cuire les courgettes
- sel, poivre

Préparation
Préchauffez votre four à 210 °C.
Découpez très finement vos courgettes (gardez la peau). Je les ai faites avec un spiraliseur de légumes, si vous n'en avez pas coupez les avec une mandoline ou si vous êtes doué (pas moi !) avec un couteau. Faites les revenir dans de l'huile, pas trop longtemps, laissez leur un peu de croquant. Égouttez les et laissez les de côté pour qu'elles éliminent le maximum d'eau.  
Tarte feuilletée aux courgettes et à la fourme d'Ambert © Popote et Nature

Dans un grand bol, battez vos oeufs en omelette, ajoutez le lait et coupez votre fourme en tranches fines que vous ajouterez au mélange lait/oeufs.
Salez (peu, le fromage l'est déjà) et poivrez bien.
Déroulez une pâte feuilletée dans un plat, ajoutez les courgettes et couvrez avec le mélange avec le fromage. 
Mettez au four pour 40 mn environ; Surveillez bien et faites varier la cuisson en fonction de votre four. Servez avec une bonne salade.
Tarte feuilletée aux courgettes et à la fourme d'Ambert © Popote et Nature

Tarte feuilletée aux courgettes et à la fourme d'Ambert © Popote et Nature

Tarte feuilletée aux courgettes et à la fourme d'Ambert © Popote et Nature

Tarte feuilletée aux courgettes et à la fourme d'Ambert © Popote et Nature

Tarte feuilletée aux courgettes et à la fourme d'Ambert © Popote et Nature
© 2012 - 2019 Copyright Popote et Nature- Béatrice COUROUBLE , tous droits réservés . les textes et les images de ce blog appartiennent à leur auteur. Interdiction formelle d'utiliser ou de copier tout ou partie sans autorisation écrite de l'auteur.

samedi 3 août 2019

Des mini cakes parfaits pour l'apéritif !

Mini cakes aux anchois et romarin du jardin © Popote et Nature Mini cakes aux anchois et romarin du jardin 

En mode vacances, je continue quand même à cuisiner pour manger des petites gourmandises maison. Ces petits cakes sont à déguster à l'apéro ou en entrée, à prendre en pique nique cet été pour manger sainement et ne pas se baffrer de chips (même si j'aime bien ça  #pasbien !! ;) et sandwich mous sur le bord des routes.
Si vous n’aimez pas les anchois, vous pouvez les remplacer par des sardines ou des maquereaux.
On utilise souvent le romarin sur les grillades d'été, moi j'aime bien le mettre dans les gâteaux sucrés ou salés, essayez le avec des abricots confits légèrement à la poêle avec un peu de sucre : un vrai délice !
Si vous cherchez des idées originales pour utiliser le romarin en cuisine, allez faire un tour sur ce site : WikiHow : plein d’idées sympas et faciles à tester !

Astuce : Si vous souhaitez conserver le goût et l’odeur de vos aromatiques sans les sécher ,je vous donne une recette à conserver à l'esprit si vous trouvez de belles aromatiques lors de vos balades ou sur des marchés: la recette des herbes salées ! Elles se conservent très bien de cette façon et gardent le goût d'herbes fraîches que l'on n'a pas en les séchant !
Mini cakes aux anchois et romarin du jardin © Popote et Nature


Ingrédients pour 10 à 12  minicakes ou un grand cake

- 180  g de farine
- 1 cc de levure chimique
- 1 pincée de bicarbonate de soude
- 3 oeufs
- 100 ml d'huile d'olive 
- 100 ml de lait à température
- 100 g de fromage râpé
- 1 boite d’anchois à l'huile
- 3 petites branches de romarin 
- poivre 

Préparation
Cueillez votre romarin et lavez le soigneusement pour enlever la poussière et les petits insectes ou escargots qui y resteraient du jardin. Si vous n'avez pas de jardin ou pas de romarin achetez en en commerce et lavez le bien aussi.
Préchauffez votre four à 180 °C.

Mélangez les oeufs avec la farine, la levure, le bicarbonate de soude, l'huile d'olive et le lait.Mélangez bien. Ajoutez alors les anchois et l'huile des anchois,  le romarin et mélangez bien.
Versez la pâte, environ une grosse cuillère dans les moules à cake (j'ai acheté des petits moules individuels en silicone.) et mettez au four environ 20 à 25 mn. (surveillez !) Démoulez les une fois refroidis.
A déguster avec une bonne salade verte à la vinaigrette citronnée.

Astuce ! Ils se congèlent bien, je les prépare à l'avance pour avoir un petit repas sympa sur le pouce ou pour ma lunch box du midi au travail. 

Mini cakes aux anchois et romarin du jardin © Popote et Nature

Mini cakes aux anchois et romarin du jardin © Popote et Nature

© 2012 - 2019 Copyright Popote et Nature- Béatrice COUROUBLE , tous droits réservés . les textes et les images de ce blog appartiennent à leur auteur. Interdiction formelle d'utiliser ou de copier tout ou partie sans autorisation écrite de l'auteur.

mercredi 26 juin 2019

Un petit nouveau dans mes recettes de pesto sauvage :)

Pesto de plantain lancéolé ©Popote et Nature Pesto de plantain lancéolé 

Voilà un pesto que je n'avais pas encore testé dans la série de cuisine nature que je fais depuis quelques années. Le plantain est une plante un peu magique qu'il faut connaitre, ne serait ce que pour son intérêt quand vous vous promenez et que vous vous faites piquer par des moustiques, fourmis ou orties car il calme les démangeaisons :) Testé et approuvé ! J'ai appris à la reconnaître très tôt, notamment quand j’organisais dans une autre vie des p'tites balades nature, étant un véritable aimant à moustiques ! Mais jusqu'à présent je n'en avais jamais mangé. Chaque année j’explore un peu plus le monde magique des plantes sauvages comestibles.
Pesto de plantain lancéolé ©Popote et NatureCette année, j'ai fait de nombreuses recettes avec le lierre terrestre qui pousse le long de ma haie comme des samossas au chèvre, miel et au lierre terrestre ou des panna cotta feta et lierre terrestre : un vrai délice au parfum subtil qui ne plait pas à tout le monde.
Pesto de plantain lancéolé ©Popote et NatureJ'ai fait goûter des fleurs de plantain à mes collègues qui n'ont pas trouvé tout de suite le goût de champignon ;),  à chacun son palais Beaucoup ont parlé du goût de verdure mais quand j'ai indiqué le goût champignon des bois, cela s'est imposé  à plusieurs. Bon, je passe un peu pour une excentrique car je mange des plantes souvent considérées comme des mauvaises herbes ou faisant partie du gazon à la campagne. Ahahah ! Il est vrai que depuis que je m'intéresse aux plantes sauvages et à leur saveur et leurs usages culinaires, je vois la nature encore différemment. Je fais beaucoup de route pour mon travail et quand je roule au bord des routes, je regarde aussi les plantes et je me dis "tiens c'est la saison des aspergettes, de la reine des prés, de la cardamine... tiens faudra penser à aller chercher des orties , tiens c'est quoi cette plante, ça se mange ? .... " Bon ce n'est pas une obsession ...(quoique ...) mais c'est une autre ouverture sur le monde merveilleux de la nature  qui nous entoure. 
J'ai repéré il y a deux semaines, à vélo (le meilleur moyen de sentir la nature selon moi ;) un bon spot pour la reine des prés que je vais aller chercher bientôt pour la faire sécher et pour préparer des panna cotta au parfum délicat. Ce week end, je suis allée à la cueillette du mélilot jaune qui pousse en abondance par chez moi le long des chemins, il est en train de sécher dans le nouveau séchoir fait maison par Monsieur Popote et Nature et comme il fait des températures à tomber cette semaine, c'est le moment idéal pour faire sécher les plantes. Le mélilot, séché (attention à le sécher correctement pour éviter la fermentation qui peut le rendre toxique) a une odeur comme la fève tonka car il contient de la coumarine  et comme celle ci, il est à consommer avec modération. Mais si vous avez déjà utilisé de la fève tonka , vous savez qu'il en faut peu pour parfumer les plats et qu'on ne se gave pas de préparations à la fève tonka et qu'on n'en mange pas non plus au quotidien !A noter qu'on trouve également de la coumarine dans la cannelle. 
Pesto de plantain lancéolé ©Popote et Nature
Ingrédients 
- une cinquantaine de feuilles de Plantain lancéolé 
- quelques fleurs de plantain
- 3 cs d'huile de tournesol (+ ou - en fonction de la consistance de votre pesto)
- 2 cs de poudre d'amandes 
- sel et poivre
Pesto de plantain lancéolé ©Popote et Nature
Préparation 
Ramassez les jeunes feuilles de plantain et quelques inflorescences défleuries (elles sont meilleures à mon goût toutes marrons). Lavez les bien avec de l'eau vinaigrée, je les cueille dans mon jardin donc dans un endroit sans pesticides et sans souillures particulières, je fais attention aux déjections animales et je cueille dans des secteurs moins accessibles aux animaux sauvages et  à mon chien ;) 

Mixez les feuilles égouttées.Ajoutez le sel et le poivre à votre convenance. 
Versez l'huile en continuant de mixer, ajoutez la poudre d'amandes et mixez à nouveau. 
Vous pouvez ajouter du parmesan pour être plus proche d'un vrai pesto mais j'ai tendance à ne pas en mettre pour avoir le goût de la plante sauvage le plus fidèle. 

Mettez le au frais et dégustez le sur des tartines grillées de pain de campagne ou dans des pâtes fraîches.

Et les fleurs me direz vous ? qu'en ai je fait ? 
je les ai croquées directement après les avoir lavées ! Testez ! C'est bluffant ! un goût de champignon des bois :). J'en ai fait séchées aussi pour pouvoir en profiter hors saison.

Pesto de plantain lancéolé ©Popote et Nature

Pesto de plantain lancéolé ©Popote et Nature

Pesto de plantain lancéolé ©Popote et Nature

Pesto de plantain lancéolé ©Popote et Nature


© 2012 - 2019 Copyright Popote et Nature- Béatrice COUROUBLE , tous droits réservés . les textes et les images de ce blog appartiennent à leur auteur. Interdiction formelle d'utiliser ou de copier tout ou partie sans autorisation écrite de l'auteur.

mardi 11 juin 2019

Une gourmandise parfumée aux fleurs du Rosier des chiens à tartiner

Confit de fleurs d'églantier © Popote et NatureConfit de fleurs d'églantier

Le Rosier des chiens ? Kesako ? 
C'est le petit nom un peu moins glamour de l'églantier ;) .Ce nom viendrait de la propriété attribuée autrefois à la racine de cette plante censée guérir les morsures de chiens enragés.

Confit de fleurs d'églantier © Popote et NatureIl a par ailleurs plusieurs petits noms amusants donc comme :  le Rosier des chiens, l'Églantier des chiens, et celui qui est très connu : le gratte-cul, en référence à ses baies rouges en automne qui contiennent des poils pouvant provoquer des démangeaisons (notamment au niveau de la partie du corps qui lui a donné son nom...) et qu'on utilisait en "poil à gratter" dans l'enfance.
Je vis à la campagne et les églantiers sont nombreux dans les haies. Leur floraison intervient en général après celle des aubépines et c'est donc un spectacle renouvelé le long des haies champêtres avec la floraison de ce petit arbuste (bien piquant) et qui présente des fleurs blanches à roses délicatement parfumées.
Confit de fleurs d'églantier © Popote et NatureJ'avais fait il y a quelques années du confit de rose avec les roses parfumées de mon ancien jardin, malheureusement les roses de mon jardin actuel ne sont pas parfumées. Ma fille adore le confit de roses et les pots sont partis trèeeeees vite ! Pas moyen de trouver une source proche et exploitable de rosiers odorants, je me suis donc rapprochée de leur cousine sauvage : l'églantine ou églantier . Le parfum est nettement moins prononcé mais on sent bien quand même le lien de parenté. 
Ce week-end, à vélo, je suis partie à la cueillette des fleurs d'églantine. Sans gants ! ouille ouille ! les demoiselles se défendent bien pour lâcher leur trésor ! Je suis revenue avec un petit panier qui m' a servi à faire 3 pots de confit. 
Il y a quelques années j'avais fait de la confiture avec les fruits de l'églantine : les cynorhodons. C'est une confiture très riche en vitamine C mais qui se mérite tant la réalisation est longue et plutôt fastidieuse ! Il faut attendre que les premières gelées soient passées pour les récolter pour qu'il soient tendres et il faut retirer les poils et les pépins pour extraire uniquement la pulpe. Ce n'est pas une mince affaire ! Un peu comme la confiture de nèfles que je fais chaque année : un vrai sacerdoce ! (mais divin au niveau du goût ) .Depuis, je fais un peu ma paresseuse et quand j'en ai envie, j'achète un pot au magasin bio du coin ...
Confit de fleurs d'églantier © Popote et NatureMais pour le confit d'églantine, pas besoin de se forcer, c'est très facile à faire. C'est la fin de la saison par chez moi, profitez en vite !

Ingrédients
- fleurs d'églantine
- sucre (quantité en fonction du poids de liquide que vous récupérerez après cuisson)
- 1 jus de citron
- agar agar (à adapter en fonction également du poids de liquide, j'en ai mis 4 g pour environ 1,3 litre de jus)



Préparation
Confit de fleurs d'églantier © Popote et NatureCueillez vos fleurs, étalez les sur une plaque ou un papier et attendez 10 mn le temps aux petits insectes de quitter les corolles.  Nettoyez les soigneusement. Je ne les ai pas mises dans l'eau pour éviter de perdre le parfum. Tout dépend du lieu et du moment où vous avez cueilli vos fleurs. Il avait plu la veille lors de ma cueillette, j'ai considéré donc qu'elles avaient été dépoussiérées naturellement ;)  A vous de voir ! Secouez chaque fleur (pour enlever les petits coléoptères noirs fréquents sur ces fleurs à cette saison) avant de les mettre dans un fait tout avec environ 1.5 litre d'eau de source. Faites chauffer jusqu'à ébullition. Les fleurs vont perdre de leur couleur et le liquide deviendra un peu verdâtre. Arrêtez la cuisson. Ajoutez le jus de citron.

Filtrez votre liquide pour retirer toutes les impuretés qui pourraient encore s'y trouver. 
Pesez votre liquide et mettez normalement le même poids en sucre (j'en ai mis un peu moins, pour 1.4 l de liquide j'ai mis 1,1 kg) et faites cuire en remuant régulièrement environ 20 mn .
Écumez pour clarifier. Laissez refroidir. Ajoutez alors votre agar agar, mélangez bien et faites cuire à nouveau, quand le liquide bout, comptez environ 5 mn et arrêtez la cuisson.
Confit de fleurs d'églantier © Popote et NatureVersez immédiatement votre gelée dans des pots préalablement stérilisés. Fermez les et retournez les jusqu'à complet refroidissement.


C'est une gelée qui reste pas mal liquide malgré la cuisson et l'agar agar que je n'ai pas voulu mettre en grosse quantité car je n'aime pas le côté trop gélifié. C'est donc une gelée un peu coulante qui est dans mes pots, parfaite à utiliser dans les yaourts par exemple et sur les tartines de brioche et les tartines de pain sans trop de trou sinon vous serez obligé de vous lécher les doigts ;)

Confit de fleurs d'églantier © Popote et Nature

Confit de fleurs d'églantier © Popote et Nature

Confit de fleurs d'églantier © Popote et Nature

Confit de fleurs d'églantier © Popote et Nature


Confit de fleurs d'églantier © Popote et Nature
Confit de fleurs d'églantier © Popote et Nature
Confit de fleurs d'églantier © Popote et Nature


© 2012 - 2019 Copyright Popote et Nature- Béatrice COUROUBLE , tous droits réservés . les textes et les images de ce blog appartiennent à leur auteur. Interdiction formelle d'utiliser ou de copier tout ou partie sans autorisation écrite de l'auteur.