samedi 24 juillet 2021

Une panna cotta parfumée aux fruits et feuilles d'été

Panna cotta à la feuille de figuier et compotée de fraises au basilic @Popote et NaturePanna cotta à la feuille de figuier et compotée de fraises au basilic 

J'aime beaucoup l'odeur des feuilles du figuier, j'ai même un parfum avec cette fragrance, elle est fruitée sans être écœurante. Les fruits du figuier font de succulents desserts et parfument de savoureuses salades au chèvre mais saviez vous que les feuilles de figuier pouvaient être utilisées en cuisine ? 

Le figuier a de nombreuses propriétés (article sur les propriétés phyto du figuier) en version séchée ou en macérât. Moi, je l'utilise principalement en cuisine pour parfumer avec les feuilles des panna cotta notamment. 

Panna cotta à la feuille de figuier et compotée de fraises au basilic @Popote et NatureJ'avais fait un test en automne avant que les feuilles du figuier ne tombent et j'avais vraiment aimé le goût ainsi que toute la famille. J'attendais donc avec impatience l'arrivée des nouvelles feuilles sur le figuier et ô rage ô désespoir le gel a brûlé toutes les jeunes feuilles. Je m'étais résolue à en acheter un nouveau car je suis vraiment fan des figues fraiches et tout à coup de nouvelles petites feuilles sont arrivées :) C'est incroyable cette capacité à se régénérer ! C'est donc avec de jeunes feuilles bien fraiches que j'ai pu faire mes panna cotta :) 

Panna cotta à la feuille de figuier et compotée de fraises au basilic @Popote et Nature
Notre kaki (plaqueminier pour les spécialistes ) nous a fait le même coup cette année donc pas de kaki cette année mais ouf il n'est pas mort non plus ! 


Attention en cueillant les feuilles de figuier, un latex blanc va sortir lors de la cassure de la feuille, il peut être irritant et photosensibilisant donc essuyez les bien avant de les utiliser et rincez vous les mains si elles ont été en contact avec le latex

Ingrédients pour 4 à 6 personnes
-200 ml de crème fraîche
- 300 ml de lait
- 4 à 5 feuilles de figuier 
- 2 cs de sirop d'agave
- 1 cc d'agar agar (version végétarienne) ou 2 feuilles de gélatine

Pour la compotée 
- 200 g de fraises 
- 4 à 5 feuilles de basilic
- sirop d'agave à ajouter selon si vos fraises sont sucrées ou non

Préparation
Préparez la panna cotta en avance. Faites chauffer la crème fraîche avec le lait et le sirop d'agave. Ajoutez les feuilles de figuier et portez à ébullition 10 mn environ.

Coupez le feu et laissez infuser environ 2 à 4 H pour que le mélange prenne bien le goût du figuier. Au bout de ce laps de temps, retirez les feuilles. Laissez tremper les feuilles de gélatine dans de l'eau froide. Quand le mélange bout, ajoutez les feuilles de gélatine essorées et mélangez, laissez bouillir 2 mn environ.

Pour une version avec l'agar agar, mettez l'agar agar dans le mélange froid et portez à ébullition 4 mn. Mélangez bien et versez dans des verrines délicatement. Laissez refroidir et mettez au frigo pour 3 h au moins.

Panna cotta à la feuille de figuier et compotée de fraises au basilic @Popote et Nature
Pour la compotée de fraises
Mettez dans une casserole les fraises coupées en morceaux avec les feuilles de basilic, faites compoter doucement . Je n'ai pas ajouté de sucre car mes fraises étaient assez sucrées mais autrement  ajoutez du sirop d'agave pour les sucrer ou un sucre de canne. Faites chauffer doucement en tournant régulièrement et quand les fraises sont bien compotées, laissez refroidir avec les feuilles de basilic dedans. 

Quand le mélange est refroidi, retirez les feuilles de basilic et ajoutez la compotée aux verrines de panna cotta. Remettez au frais pour 1 H environ. 
Sortez vos verrines 10 mn avant de les servir pour pouvoir bien goûter les arômes. 


Panna cotta à la feuille de figuier et compotée de fraises au basilic @Popote et Nature

Panna cotta à la feuille de figuier et compotée de fraises au basilic @Popote et Nature

Panna cotta à la feuille de figuier et compotée de fraises au basilic @Popote et Nature


© 2012 - 2021 Copyright Popote et Nature- Béatrice COUROUBLE , tous droits réservés . les textes et les images de ce blog appartiennent à leur auteur. Interdiction formelle d'utiliser ou de copier tout ou partie sans autorisation écrite de l'auteur.

dimanche 27 juin 2021

Une soupe à l'ortie qui ne pique pas !

soupe d'orties blanches ©Popote et NatureSoupe d'ortie blanche

L'ortie blanche (lamium album) malgré son nom n'est pas une ortie, elle est de la famille des lamiers et ne pique pas, gros avantage quand vous souhaitez la cueillir ^^ !. Elle se trouve facilement sur le bord des chemins où elle pousse en colonie sur des sols frais et humides.

Soyez un héros devant vos enfants : cueillez discrètement des orties blanches, ôtez les fleurs si elles en ont et faites croire que vous n'avez pas peur des orties car vous, elles ne vous piquent pas ;) (bon donnez l'astuce à un moment donné sinon vous aurez droit à des cris perçants plus tard , ou trouvez vous rapidement du plantain à appliquer sur les piqûres brûlantes de la véritable ortie !) 

soupe d'orties blanches ©Popote et Nature
Les jeunes feuilles et les têtes fleuries du lamier blanc sont comestibles. Comme le lamier pourpre avec lequel j'ai fait également une soupe sur la même base de recette. Ces petites plantes poussent en quantité à côté de chez nous, elles ont des propriétés intéressantes en phytothérapie (je vous mets un lien qui reprend toutes les propriétés de l'ortie blanche), j'en ai gardées pour les sécher et les consommer en tisane plus tard.
 
L'ortie blanche crue (jeunes feuilles et fleurs) peut être utilisée pour parfumer et décorer vos salades, elle a un goût de champignon, cependant moins prononcé que le lamier pourpre (croquez dans un lamier pourpre et mâchez le bien, vous sentirez parfaitement le goût de champignon). Les fleurs sont très décoratives et feront de l'effet sur vos plats. 
J'aime faire des soupes avec les lamiers car ils apportent un peu de verdure et un petit goût spécial qu'on ne trouve pas avec la soupe de légumes verts traditionnelle. C'est un plat classique à la maison le soir, bien rassasiant et rapide à faire riche en minéraux. Ne vos attendez pas donc à un goût très prononcé (il est bien différent de celui de l'ortie piquante) mais plutôt à un agréable goût de verdure. 
soupe d'orties blanches ©Popote et Nature


Ingrédients 
- orties blanche (lamier blanc): environ une quinzaine de tiges
- 1 grosse pomme de terre
- 1 oignons moyen
- huile
- 1 pincée de bicarbonate
- sel


Préparation

Epluchez l'oignons et émincez le. Faites le revenir dans de l'huile jusqu'à ce qu'il soit translucide. Épluchez la pomme de terre et émincez la finement. Lavez soigneusement les tiges d'ortie blanche, séchez la et enlevez la partie basse de la tige qui ne porte pas de feuilles; Hachez grossièrement le reste (tige, feuilles et fleurs) .

Ajoutez l'ortie blanche, la pomme de terre à l'oignon. Couvrez avec de l'eau, ajoutez la pincée de bicarbonate et laissez cuire jusqu'à ce que les pommes de terre soient fondantes. Salez. Mixez longuement.



Astuce : vous pouvez faire cette base de recette en mettant du lamier pourpre à la place, avec son agréable petit goût de champignon des bois

soupe d'orties blanches ©Popote et Nature

soupe d'orties blanches ©Popote et Nature

soupe d'orties blanches ©Popote et Nature

soupe d'orties blanches ©Popote et Nature

lamier pourpre ©Popote et Nature

© 2012 - 2021 Copyright Popote et Nature- Béatrice COUROUBLE , tous droits réservés . les textes et les images de ce blog appartiennent à leur auteur. Interdiction formelle d'utiliser ou de copier tout ou partie sans autorisation écrite de l'auteur.

dimanche 16 mai 2021

Haricots rouges et chocolat : le duo gagnant pour des muffins fondants !

Muffins au chocolat et aux haricots rouges fourrés aux framboises © Popote et NatureMuffins au chocolat et aux haricots rouges fourrés aux framboises 

Oui vous avez bien lu ! Des haricots rouges dans un gâteau sucré ! Rien de surprenant au final, les haricots rouges étant bien sucrés et de goût assez neutre ils peuvent parfaitement  s'intégrer dans une composition sucrée avec un avantage indéniable c'est qu'il faut ajouter peu de sucre à la préparation. Ces muffins n'ont en revanche pas la texture des muffins faits avec de la farine, ils sont plus fondants car ils sont faits avec des ingrédients humides, ils vont donc gonfler et retomber un peu au sortir du four et ce sera normal ;) . 
Muffins au chocolat et aux haricots rouges fourrés aux framboises © Popote et NatureCe n'est pas mon premier test de réalisation sucrée avec des légumes : la patate douce, la courgette et les potiron ou potimarron se prêtent bien à ces recettes en apportant du sucre, du fondant (à la place du beurre) sans avoir de goût marqué. Je me suis même essayée à une tarte crumble sucrée et parfumée aux navets , surprenante mais qui a été unanimement appréciée et qui a fait causer dans la chaumière pour déterminer quel était l'ingrédient secret ^^ . 


Voilà ci dessous mes recettes sucrées à base de légume 
 
Gâteaux à la patate douce et à la cannelle de Madagascar
Petits fondants potiron chocolat aux épices
Gâteau au chocolat (à la courgette !) et aux cranberrys

Muffins au chocolat et aux haricots rouges fourrés aux framboises © Popote et Nature
Ingrédients pour 8 muffins
- 150 g de haricots rouges cuits et égouttés
- 100 g de chocolat à 70 % de cacao
- 2 oeufs 
- 40 g de poudre d'amandes
- 40  g de sucre
- 20 g de beurre

Insert framboise à congeler préalablement 
- 500 g de framboises surgelées 
- 30 g de sucre
- 1 sachet de 2 g d'agar agar 
 

Préparation 

La veille : préparez les inserts à la framboise. Faites chauffer les framboises décongelées avec le sucre. Délayez votre agar agar dans un peu d'eau et ajoutez le ensuite aux framboises. Mélangez bien, faites bouillir 3 à 4 mn votre mélange en le surveillant pour qu'il ne brûle pas. Faites le refroidir avant de le mettre dans des moules à glaçons. J'ai un moules à cake pops en silicone, il était parfait pour faire des inserts ronds mais des moules à glaçons carrés ou rectangulaires feront l'affaire aussi. Mettez au congélateur pour 24 h. Si vous ne pouvez pas attendre tout ce temps, vous pouvez les utiliser plus tôt mais il faut qu'ils soient manipulables pour pouvoir les mettre au coeur des muffins. 

Le lendemain : égouttez les haricots rouges et  mixez les finement. Faites fondre le chocolat au bain marie avec le beurre. Ajoutez le à la purée de haricots.  Puis ajoutez le reste des ingrédients (poudre d'amandes, sucre, oeufs). 

Mélangez bien le tout. J'ai investi il y a quelques années dans des moules individuels en silicone et c'est parfait pour cette recette, autrement vous pouvez utiliser votre moule habituel avec ou sans caissette papier. Remplissez vos moules à muffins à moitié, mettez un insert framboise congelé, appuyez un peu et couvrez avec une bonne cuillère à soupe de pâte. Faites pareil avec toute la pâte. Mettez au four à 210°C (four à chaleur tournante)  pour 25 mn environ . Surveillez la cuisson et adaptez la en fonction de votre four. La texture étant assez humide avec les haricots, il faut mettre un peu  plus de temps que pour des muffins classiques avec de la farine. 

Muffins au chocolat et aux haricots rouges fourrés aux framboises © Popote et Nature

Muffins au chocolat et aux haricots rouges fourrés aux framboises © Popote et Nature

© 2012 - 2021 Copyright Popote et Nature- Béatrice COUROUBLE , tous droits réservés . les textes et les images de ce blog appartiennent à leur auteur. Interdiction formelle d'utiliser ou de copier tout ou partie sans autorisation écrite de l'auteur.