Popote et Nature

Popote et Nature
Voyages dans mon univers au gré de ma cuisine, de mes vadrouilles et de mes photos naturalistes

vendredi 20 juillet 2018

Que faire avec les fruits utilisés pour le kéfir ? Une délicieuse confiture !

Confiture de citrons, figues et gingembre © Popote et NatureConfiture de citrons, figues et gingembre 

J'ai découvert le kéfir de fruits il y a un an et désormais l'été principalement je me fais des petites boissons rafraîchissantes. Ma fille en raffole et les bouteilles sont vite vidées ! Le Kéfir ou Tibicos est un ensemble de bactéries et de levures qui sert à faire fermenter un liquide sucré pour en faire une boisson pétillante, rafraîchissante et remplie de probiotiques. Elle est peu sucrée et vous pouvez la parfumer avec toutes sortes de produits naturels (fruits, herbes,..)

Confiture de citrons, figues et gingembre © Popote et NatureCe que j'aime dans le kéfir de fruits, à part son côté boisson intéressante pour la flore intestinale, son côté pétillant très peu sucré c'est qu'il part d'un don en général. Vous recevez des grains de kéfir d'une amie, qui l'a également eu d'une amie,etc ..., c'est une sorte de chaîne mais sympathique celle là ;) . J'ai donc eu des grains de kéfir de fruit (il existe aussi des grains de kéfir de lait) par Sandrine qui tient un blog super sympa sur la nature, une mine de renseignements naturalistes l'an passé et je me suis lancée. J'ai eu quelques échecs mais il y a plein de groupes sur facebook notamment qui donnent de bons conseils quand il vous arrive quelques déconvenues, comme un kéfir gluant par exemple ! Oui je sais , dit comme cela , cela ne vous donne pas envie de tester le kéfir mais il ne faut pas rester sur des échecs ! 
La préparation du kéfir se fait en deux étapes de fermentation (voir les explications sur l'excellent blog ni cru ni cuit) : la première avec de l'eau, du sucre, une figue et du citron en plus des grains, la deuxième fermentation se fait avec ce que vous voulez mais en ayant extrait au préalable, les grains, la figue et le citron et en ajoutant des fruits secs ou frais, des herbes, des tisanes... Bref, faites marcher votre imagination et goûtez ce qui vous fait plaisir !   Mes préférés ! Cranberries, banane, verveine citronnelle. Cela peut vous apparaître un peu technique si vous ne connaissez pas trop le fonctionnement du kéfir de fruit mais si vous en consommez régulièrement vous savez que vous vous trouvez rapidement avec des citrons et des figues en quantité. Dommage de jeter ces fruits , bio qui plus est , sans les utiliser, je suis en plus une fan de la cuisine zéro gaspi !

Confiture de citrons, figues et gingembre © Popote et NaturePour cette recette de confiture, j'ai utilisé  les rondelles de citrons que j'avais mis en première fermentation pour le kéfir de fruits mais également des restes de citrons pressés que j'avais utilisés cet hiver pour lutter contre les maux de gorge. 
J’ai utilisé les figues également de la première fermentation et le gingembre frais utilisé pour la deuxième fermentation coupé en petits morceaux. 

Je les conserve au congélateur petit à petit et dés que j'en ai assez je les passe en cuisine, voici ci dessous quelques idées également de recettes en sucré salé et sucrée pour utiliser le citron notamment. 

que faire avec les fruits du kéfir © Popote et Nature

Ingrédients pour deux pots de confiture de 300 g
Je vous ai mis les quantités que j'ai utilisées mais celles ci peuvent varier en fonction des fruits que vous avez accumulés au fur et à mesure au congélateur mais il vous faut une dominante de citrons.  


- Citrons bio (4 à 5 rondelles+4 à 5 demi-citron pressés, donc sans pulpe)

- figues bio ( environ 8 petites) 
- gingembre bio  (environ une dizaine de petits carrés de 0.5 cm)
- sucre (en fonction du poids de matière)

Préparation
Coupez les citrons en petits morceaux et mixez les grossièrement avec les figues et les morceaux de gingembre. J'ai mixé car je ne voulais pas de trop gros morceaux d'écorce de citron. Pesez le tout et mettez l'équivalent  du poids des fruits en sucre. Mélangez bien et laissez les fruit s'imprégner du sucre pendant 2 h environ. 
Faites cuire comme toutes les confitures. Mettez la en pot et retournez les jusqu'à complet refroidissement. 
Cela va vous donner une confiture un peu spéciale avec beaucoup de morceaux car elle n'a pas beaucoup de liquide au départ mais le goût du citron est vraiment très agréable adouci par les figues : un délice !

Confiture de citrons, figues et gingembre © Popote et Nature

Confiture de citrons, figues et gingembre © Popote et Nature


© 2012 - 2018 Copyright Popote et Nature- Béatrice COUROUBLE , tous droits réservés . les textes et les images de ce blog appartiennent à leur auteur. Interdiction formelle d'utiliser ou de copier tout ou partie sans autorisation écrite de l'auteur.

lundi 16 juillet 2018

Des verrines vert prairie pour une entrée rafraîchissante et gourmande !

Soupe froide de petits pois à la menthe © Popote et NatureSoupe froide de petits pois à la menthe


J'ai dégusté une petite soupe similaire à la cantine de mon travail, parmi tout un tas de produits industriels, cette petite soupe fraîche faite avec des produits bio en circuits courts détonnait ! Surprenant, ce mélange des genres...La cantinière était tellement contente de sa recette qu'elle passait derrière les personnes pour vanter sa petite soupe froide et elle avait bien raison d'en être satisfaite ;)  J'ai eu envie de reproduire le goût chez moi. Et voilà chose faite ! Avec peu d'ingrédients on arrive à avoir une entrée goûteuse et bien rafraîchissante par ces temps de fortes chaleurs.
Je vous déconseille de la faire avec des petits pois en boite mais avec les surgelés, pas de soucis, la couleur résiste bien à la cuisson, notamment si vous mettez une pincée de bicarbonate pour la stabiliser. Si vous avez des petits pois frais elle n'en sera que plus délicieuse. Et ne jetez pas les cosses de petits pois ! Transformez les en une soupe froide ou chaude aux cosses de petits pois frais. avec une chantilly à la menthe , un délice ! C'est un peu long mais c'est là une vraie cuisine anti-gaspi ;) 

Soupe froide de petits pois à la menthe © Popote et NatureIngrédients pour 6 à 8 verrines 

- 500 g de petits pois surgelés ou mieux, des frais écossés mais à défaut ;) j'ai pris des surgelés
- une pincée de bicarbonate
- un peu d'eau de cuisson des petits pois 
- 5 à 6 belles branches de menthe marocaine
- 2 oignons moyens 
- matière grasse pour cuire les oignons (j'ai pris du beurre)
- 50 ml d' huile de tournesol
- sel, poivre 



Préparation 
Faites cuire les petits pois dans de l'eau bouillante salée avec une pincée de bicarbonate (pour garder les petits pois bien verts) , environ 10 mn selon ce qui est indiqué sur le paquet. Égouttez les en conservant le liquide à part. Émincez les oignons et faites les revenir dans du beurre. Dans un mixer, mettez les petits pois, gardez en à part pour décorer vos verrines (environ 1 bol). Ajoutez vos oignons cuits, la menthe (j'ai mis les tiges aussi mais vous pouvez ne mettre que les feuilles si votre menthe est trop filandreuse, moi elle était toute jeune donc bien souple) et mixez pour obtenir une consistance épaisse, ajoutez un peu de liquide de cuisson pour émulsionner votre soupe. Salez et poivrez. Ajoutez alors l'huile et redonnez un coup de mixer. Mettez au frais et montez vos verrines au moment de servir en ajoutant les petits pois entiers et une feuille de menthe en déco si vous le souhaitez .

Soupe froide de petits pois à la menthe © Popote et Nature

Soupe froide de petits pois à la menthe © Popote et Nature

Soupe froide de petits pois à la menthe © Popote et Nature

© 2012 - 2018 Copyright Popote et Nature- Béatrice COUROUBLE , tous droits réservés . les textes et les images de ce blog appartiennent à leur auteur. Interdiction formelle d'utiliser ou de copier tout ou partie sans autorisation écrite de l'auteur.

dimanche 24 juin 2018

Un houmous coloré qui peut rendre aimable ;)

Houmous de carottes rôties © Popote et Nature Houmous de carottes rôties

J'ai découvert sur le blog de Vanessa, Deliacious , cette petite recette qui m'a fait de l’œil par sa couleur pétante, pleine de peps. J'aime particulièrement faire des préparations mixées à base de légumes (non... ce n'est pas le début de la sénilité et oui... j'ai encore mes dents ;)  car elles permettent de manger des légumes d'une autre façon et notamment en entrée ou à l'apéritif sur de bonnes tartines grillées. Elles se font nomades facilement aussi et ça tombe bien comme je me fais ma popote quotidienne à emmener au boulot, elles se glissent facilement dans un petit pot en verre et hop à moi les bonnes sauces à ajouter aux pâtes, au riz ou tout simplement en dip !
Ma fille est également devenue végétarienne alors que nous sommes plutôt flexitariens alors pour lui faire plaisir j'ai développé ma cuisine végétarienne pour qu'elle se souvienne plus tard des bons petits plats de maman ;).
Houmous de carottes rôties © Popote et NatureJ'ai modifié un peu la recette de Vanessa au niveau des épices, j'adore le paprika fumé donc je l'ai préféré au piment.

Ingrédients 
- 350 g de carottes nouvelles (idée de recette avec les fanes : un pesto de fanes de carottes)
- 3 branches de thym
- huile d'olive
- 1/2 cc de paprika fumé 
- 1/2 cc de feuilles de coriandre séchées
- 1/2 cc de cumin en poudre
- 1/2 cc de curcuma
- sel et poivre noir 
- 150 g de pois chiches
- le jus d'1/2 citron jaune
- 2 cs (pour cuire les carottes) et 3 cs d' huile olive pour mettre dans l’houmous 
- eau à ajuster selon la texture souhaitée


Houmous de carottes rôties © Popote et Nature
Préparation 
Enlevez les fanes des jeunes carottes, ne les jetez pas ! Faites en un délicieux pesto de fanes de carottes. Épluchez vos carottes et mettez les dans un plat allant au four. Versez dessus les 2 cs d'huile d'olive et tournez les dedans pour qu'elles soient bien imprégnées. Parsemez de thym et mettez au four chaud à 180 °C pendant 20 à 25 mn. Surveillez pour qu'elles ne soient pas trop cuites et desséchées. Piquez une lame de couteau dedans pour vérifier la cuisson. 
Quand elles sont cuites, laissez les refroidir complétement. 
Dans un blender ou un robot mixeur, mettez les pois chiches, les carottes coupées en grosses tranches, toutes les épices et mixez. Ajoutez l'huile d'olive, le jus de citron, mixez à nouveau et ajoutez alors de l'eau en fonction de la texture que vous souhaitez (plus ou moins épaisse).Donnez un dernier coup de mixeur, salez et poivrez à votre convenance.
Mettez au frais et dégustez avec de bonnes petites tartines grillées en entrée ou en apéritif.
Houmous de carottes rôties © Popote et Nature

Houmous de carottes rôties © Popote et Nature

© 2012 - 2018 Copyright Popote et Nature- Béatrice COUROUBLE , tous droits réservés . les textes et les images de ce blog appartiennent à leur auteur. Interdiction formelle d'utiliser ou de copier tout ou partie sans autorisation écrite de l'auteur.

lundi 18 juin 2018

Des verrines légères et de saison à la rhubarbe et aux fraises (et recyclage du citron du Kéfir pour les amateurs ;)

Verrines aux fraises à la rhubarbe et au citron © Popote et Nature Verrines aux fraises à la rhubarbe et au citron

Je me suis mise au kéfir de fruits depuis l'année dernière, cette boisson légèrement pétillante que l'on fait avec des grains de kéfir et que l'on parfume lors de la deuxième fermentation avec tout ce que l'on veut (mes préférées : verveine citronnelle/menthe, cranberries ) ? Pour faire du kéfir de fruits on utilise du citron bio et une figue bio, j'ai donc régulièrement ces deux fruits en petite quantité dans ma cuisine. J'avais fait l'an passé un chutney de tomates vertes, citron et gingembre avec les restes des citrons que j'ai congelés au fur et à mesure, pour les figues j'attends encore un peu mais je pense les faire en confiture. Cette fois ci, j'ai décidé d’utiliser le citron sans le congeler directement issu de la première fermentation du kéfir. Il est tout moelleux et se cuisine donc facilement. Si vous n'avez pas de citron issu du kéfir, pas de panique ! Vous pouvez aussi faire cette recette mais elle vous prendra un peu plus de temps pour faire confire au préalable le citron dans un sirop de sucre (eau+sucre) pour le ramollir et l'adoucir. 
Verrines aux fraises à la rhubarbe et au citron © Popote et NatureJ'ai servi cette petite verrine à une cliente de ma chambre d'hôtes qui appréciait plutôt le goût fruité le matin et elle a été ravie et surprise par le petit goût citronné qui se marie bien avec les fraises fraîches et la compote de rhubarbe.

C'est une variante d'une de mes verrines faites il y a deux ans où j'avais utilisé aussi des fraises et de la rhubarbe mais en version gelée de rhubarbe aux fraises, une texture et un goût différent, à découvrir si vous aimez le mariage rhubarbe /fraise .

Verrines aux fraises à la rhubarbe et au citron © Popote et Nature
Ingrédients pour 4 verrines 
- 2 tiges de rhubarbe moyenne 
- 1/2 citron confit bio avec la peau 
- 200 g de fraises
- 50 g de sucre 

Préparation
Pelez votre rhubarbe, coupez la en morceaux, mettez dans une casserole avec un fond d'eau et le sucre. 
J'utilise le citron de ma préparation de kefir qui a déjà été confit dans la bouteille du kéfir en macérant 48 h avec les grains. Si vous ne faites pas de kéfir, faites confire votre citron dans un sirop de sucre avant de l'ajouter à la rhubarbe pour l'adoucir et le ramollir sinon votre préparation sera trop acide. 
Coupez votre citron confit en tout petit morceau et ajoutez à la rhubarbe, cuisez le tout jusqu’à cela le mélange soit fondant. Mettez le dans le fond des verrines et mettez au frais 2 à 3 H. Au moment de servir ajoutez les fraises coupées en petits morceaux. Evitez de mettre les fraises au frigo, elles perdent de leur arôme. 
Verrines aux fraises à la rhubarbe et au citron © Popote et Nature

Verrines aux fraises à la rhubarbe et au citron © Popote et Nature

Verrines aux fraises à la rhubarbe et au citron © Popote et Nature

© 2012 - 2018 Copyright Popote et Nature- Béatrice COUROUBLE , tous droits réservés . les textes et les images de ce blog appartiennent à leur auteur. Interdiction formelle d'utiliser ou de copier tout ou partie sans autorisation écrite de l'auteur.

lundi 4 juin 2018

Galettes croquantes au quinoa et aux épinards sauvages

Galette à la quinoa et aux chénopodes (ou épinards) © Popote et Nature Galettes au quinoa et aux chénopodes (ou à défaut aux jeunes pousses d'épinards)

Après mes empanadas aux blettes, aux amandes et aux chénopodes blancs de l'an passé, j'ai récidivé dans la cuisine de cette "mauvaise herbe", le chénopode, ancêtre de l'épinard appelé également épinard sauvage,  qui pousse spontanément dans mon jardin.
Saviez vous que le quinoa (Chenopodium quinoa) cultivé surtout en Amérique du Sud pour ses graines est également un chénopode !
Si vous n'avez pas de chénopode chez vous ou si vous êtes dans un endroit trop pollué, faites cette recette avec de jeunes pousses d’épinard frais.
J'ai inventé cette recette car j'avais des chénopodes au jardin mais également parce qu'avec le retour de ma fille à la maison et le déménagement de son appart, je me suis retrouvée à la tête de pas mal de quinoa qui ne rentrait plus dans mes placards déjà bien garnis ! J'avais reçu également quelques jours auparavant, un petit colis de la MaisonTelme, une conserverie provençale artisanale qui me proposait de goûter ses nouveaux produits dont les fleurs et aromates pour parfumer les salades et j'avais donc envie de me faire un petit plat qui pouvait s’accompagner d'une bonne salade et quoi de mieux que des plantes sauvages pour accompagner une petite vinaigrette aux fleurs ?!
J'ai été séduite par ce mélange et par le packaging sympa de leur petit bocal.Une belle découverte pour moi cette maison qui ne m'a rien demandé en échange, donc je m'exprime librement sur le sujet ;) allez faire un tour sur leur site, j'ai aimé les mélanges originaux  faits avec les produits provençaux que je connais peu n'ayant jamais eu l'occasion de visiter ce beau coin mais cela viendra un jour ;).

Galette à la quinoa et aux chénopodes (ou épinards) © Popote et Nature

Précautions d'usage
Le chénopode blanc, comme l’épinard, la rhubarbe, contient de l’acide oxalique. De manière générale, il ne faut pas en abuser. Sa consommation est déconseillée aux personnes qui présentent des problèmes au niveau des reins(calculs rénaux), du foie et des articulations (arthrite, …).





Galette à la quinoa et aux chénopodes (ou épinards) © Popote et Nature



Ingrédients pour 12 galettes
- 200 g de chénopode ou des jeunes pousses d'épinard
- 100 g de quinoa 
- 2 oignons frais avec leurs fanes ou à défaut 2 oignons classiques
- 3 oeufs
- 50 g de pignons de pin
- 4 cs bombées de farine
- beurre
- sel, poivre

Préparation
Cuire la quinoa dans de l'eau bouillante salée en suivant les consignes du producteur. Laissez la refroidir .
Émincez vos oignons (le blanc et le vert des oignons). Faites les revenir dans du beurre. Quand ils sont translucides et fondants, ajoutez les chénopodes ciselés. Faites cuire doucement en remuant régulièrement, salez et poivrez.  Faites revenir vos pignons de pin dans une poêle à sec pour les griller légèrement et faire ressortir leur goût.
Ajoutez les au mélange chénopode et oignons ainsi que la quinoa cuite et égouttée. Mélangez le tout. 
Galette à la quinoa et aux chénopodes (ou épinards) © Popote et Nature
galettes avant cuisson
Ajoutez alors les oeufs battus et la farine. Mélangez pour former une sorte de pâte, réajustez la quantité de farine pour avoir un mélange pas trop collant. 
Sur un papier sulfurisé ou une plaque en silicone, formez des galettes, aidez vous d'un emporte pièces par exemple pour former des galettes régulières en taille et en épaisseur. 
Mettez à cuire dans un four chaud à 180 °C.Au bout de 20 mn environ, vos galettes doivent être assez cuites sur un côté, retournez les avec une spatule et faites les cuire encore environ10 mn. 
Servez avec une salade bien assaisonnée et pourquoi pas avec une petite sauce au raifort.

J'ai fait une vinaigrette : miel, moutarde,citron, sel, poivre et mélange aromates fleurs de la Maison Telme.

Galette à la quinoa et aux chénopodes (ou épinards) © Popote et Nature

Galette à la quinoa et aux chénopodes (ou épinards) © Popote et Nature

Galette à la quinoa et aux chénopodes (ou épinards) © Popote et Nature

Galette à la quinoa et aux chénopodes (ou épinards) © Popote et Nature

Galette à la quinoa et aux chénopodes (ou épinards) © Popote et Nature

Galette à la quinoa et aux chénopodes (ou épinards) © Popote et Nature

Galette à la quinoa et aux chénopodes (ou épinards) © Popote et Nature
© 2012 - 2018 Copyright Popote et Nature- Béatrice COUROUBLE , tous droits réservés . les textes et les images de ce blog appartiennent à leur auteur. Interdiction formelle d'utiliser ou de copier tout ou partie sans autorisation écrite de l'auteur.

jeudi 31 mai 2018

Cuisine anti gaspi avec les fanes de jeunes carottes !

Pesto de fanes de jeunes carottes © Popote et Nature Pesto de fanes de jeunes carottes 

Et allez hop encore un nouveau pesto de fanes ! J'aime bien le goût des carottes primeurs vendues avec leurs belles fanes toutes froufroutantes. Après avoir fait du pesto de fanes de radis, de fanes d'oignons , des soupes de fanes de navet , des feuilletés et des tourtes de fanes de radis à l'ail et au cheddar , du pesto à l'ail des ours (c'est bientôt la saison :) ), je suis partie sur un nouveau pesto très simple pour garder au maximum le goût de la fane de carotte. J'essaierai cet été avec des carottes sauvages.

Pesto de fanes de jeunes carottes © Popote et NatureDonc pas d'ajout de parmesan dans ce pesto mais j'ai utilisé de la purée d'amandes entières que je mets dans différents plats pour donner de l'onctuosité et en remplacement des huiles classiques. Et puis quel bonheur de ne pas jeter ces merveilles comestibles, je suis adepte de la cuisine antigaspi . Bon j'ai de la concurrence dans ce domaine, notamment avec les fanes ! Entre nos poules et les cochons d'inde et le lapin de ma fille, ça se dispute au portillon et il faut partager la pitance !
Ma famille est désormais habituée à mes recettes qui sortent de l'ordinaire et à mes marottes ;) . Cela n'a pas toujours été comme cela...Passé les "tu es sûre que ça se mange ? " tu es sûre que c'est la bonne plante" ... j'ai de la chance d'avoir une famille qui goûte avant de dire "je n'aime pas" car oui je peux comprendre qu'on aime pas l'ail des ours, le pesto, les orties..  mais ouvrons un peu le champ des possibles et testons de nouvelles saveurs et d'autres façons de se nourrir !

Pesto de fanes de jeunes carottes © Popote et Nature



Ingrédients 
- Les fanes d'une botte de carottes (environ une dizaine de carottes)
- 2 oignons moyens 
- 100 ml huile de tournesol
- 2 cs de purée d'amande complète (en magasin bio ou rayon bio de votre magasin) 
- 50 g d'amandes entières 
- sel et poivre

Préparation
Lavez soigneusement vos fanes et séchez les soigneusement aussi . Mettez les dans le bol d'un blender ou d'un robot mixeur. Ajoutez les oignons pelés et coupés en gros morceaux et  100 ml d'huile. Mixez pour obtenir une pâte onctueuse. Ajoutez la purée d'amandes. Mixez à nouveau. Salez et poivrez. 
Ajoutez les amandes entières et mixez à nouveau légèrement pour conserver des morceaux croquants d'amandes.

Mettez en pot, lissez et ajoutez un peu d'huile en la répartissant sur la préparation sans l'intégrer. Cela va éviter l'oxydation de la préparation. Celle ci peut se conserver entre 3 à 5 jours. 

Le pesto de fanes de carottes se consomme sur des tranches de pain grillés ou dans des pâtes ou en dip en apéritif avec des gressins. 

Pesto de fanes de jeunes carottes © Popote et Nature

Pesto de fanes de jeunes carottes © Popote et Nature

Pesto de fanes de jeunes carottes © Popote et Nature

Pesto de fanes de jeunes carottes © Popote et Nature


© 2012 - 2018 Copyright Popote et Nature- Béatrice COUROUBLE , tous droits réservés . les textes et les images de ce blog appartiennent à leur auteur. Interdiction formelle d'utiliser ou de copier tout ou partie sans autorisation écrite de l'auteur.