Popote et Nature

Popote et Nature
Voyages dans mon univers au gré de ma cuisine, de mes vadrouilles et de mes photos naturalistes

samedi 5 janvier 2013

J'aime la galette ♪♫♪...♫♪ .. de Dunkerque !

 La galette beurrée  

Originaire de Dunkerque, j'ai toujours dégusté cette galette à l'Epiphanie et j'ai découvert finalement tardivement que les galettes les plus consommées ailleurs en France étaient : soit à la frangipane, soit des brioches avec des fruits confits. Je suis restée attachée à la galette de mon enfance trouvant les frangipanes un peu écoeurantes et les brioches un peu étouffe-chrétien et sans intérêt (bon ce sont des brioches, mêmes ultra bien faites, on en mange une bonne partie de l'année alors pas d'intérêt pour moi). 
Je suis rarement sur la région dunkerquoise au moment de sa production donc il a fallu que je me débrouille par moi même pour en faire.

J'ai donc fait deux essais basés sur des recettes trouvées sur Internet et adaptées à mon goût ou envoyées par ma mère,  découpées à l'ancienne mode sur la Voix du Nord certainement. 
Certains diront que c'est une galette tropézienne et là je dirais que ça y ressemble mais que c'est quand même différent ....
C'est une galette qui ne s'est pas exportée même dans la région lilloise, étonnant ....

Goûter la galette dunkerquoise c'est l'adopter même si vous n'êtes pas de là bas ! 


Version briochée (celle qui se rapproche le plus de ce que vous trouverez en boulangerie pour l"Epiphanie et ma préférée)



version briochée
Ingrédients 
- 150 gr de farine
- 2 œufs
- 60 gr de beurre
- 2 cs de lait
- 12 gr de levure de boulanger
- 30 gr de sucre 
- 1 pincée de sel
- sucre glace pour le décor

Préparation 
Galette
Faites un levain en délayant la levure dans du lait tiède (attention pas chaud sinon vous "tuerez" la levure) avec 1 cs de farine et 1 cs de sucre. Laissez le doubler de volume dans un endroit chaud (je le place à côté du radiateur. Cette étape est importante, donc ayez un peu de patience.

Dans un robot ou sinon à la main dans une jatte, mettez la farine, le sucre, les œufs et la pincée de sel. Pétrissez quelques minutes. Ajoutez le levain, pétrissez à nouveau un peu la pâte. Ajoutez le beurre en petits morceaux et pétrissez encore 10 mn.
Mettez votre pâte dans son plat définitif de cuisson, étalez la bien et laissez la doubler de volume au chaud. 

Cuisez ensuite à four chaud 15 - 20 mn environ, à 210 ° , dorez la au lait sucré avant la fin de la cuisson pour que la croûte soit croustillante.

La crème au beurre
- 2 œufs
- 150 gr de beurre pommade
- 150 gr de sucre glace
- 2 cs de rhum

Battez les blancs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange devienne mousseux. Ajoutez les jaunes et le beurre  pommade, ajoutez le rhum (attention comme le rhum ne cuit pas, il est bien présent dans la galette, donc si vous la destinez à la dégustation avec des enfants, allégez la dose ou changez d’arôme. Mais c'est ce qui fait aussi le goût particulier de cette galette).

Quand la galette est refroidie, ouvrez la délicatement et ajoutez la crème au beurre. Laissez la au frais quelques heures et au moment de servir saupoudrez de sucre glace. J'aime bien laisser reposer cette galette avant de la déguster car le rhum migre un peu vers le bas et imbibe le biscuit du dessous. 

version génoise
Version gâteau mousseline (ma fille a préféré cette version mais elle n'a pas le goût de la madeleine de Proust de sa maman :)

Galette 
- 150 g de sucre
- 3 oeufs entiers
- 3 cs de lait
- 150 g de farine
- 1 sachet de levure chimique

Battez les jaunes avec le sucre jusqu'à ce que le mélange devienne mousseux. Ajoutez le lait, la farine tamisée avec la levure.
Battez les blancs en neige ferme et ajoutez les à la préparation. Versez le tout dans un moule à manqué beurré et faites cuire 15 à 20 mn à 210 °.

Démoulez et  laissez refroidir. Ouvrez la délicatement en deux et étalez la crème au beurre sans oublier la fève !

La recette de la crème est la même que pour la version briochée. Et là aussi , laissez reposer le gâteau au frais pour que la pâte s'imbibe et ajoutez le sucre glace en décor quelques minutes avant de servir. 

10 commentaires:

  1. C'est une version que je ne connais pas mais que je goûterais bien volontiers...

    RépondreSupprimer
  2. attention on devient adddicccccctttttt !

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour ces alternatives à la traditionnelle galette. Ca permet de varier les plaisirs !

    RépondreSupprimer
  4. Voilà qui fait plaisir au Dunkerquois installé à Poitiers que je suis, merci!

    RépondreSupprimer
  5. contente d'avoir rappelé de bons souvenirs !

    RépondreSupprimer
  6. Et quelle madeleine ! Dunkerque est trop loin, et j'avais envie de la faire découvrir à mes amis... Merciiii !!!

    RépondreSupprimer
  7. Une galette avec une crème au beurre qu'on ne trouve guère plus maintenant parce que les goûts ont changé - d'où la version mousseline, sympa aussi. Occasionnellement, j'avoue que j'aime beaucoup, parce que pour moi aussi ça a le goût des gâteaux de mon enfance. Elle est belle cette galette, et il faudra bien qu'un jour je me décide à monter (!) pour aller visiter cette région Nord. Bisous et bonnes fêtes à toi et tes proches :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les goûts ont changé mais j'avoue que je me lasse vite des galettes à la frangipane et encore plus des brioches et je reste fidèle à ma galette dunkerquoise qui ne s'est pas exportée au delà du pays flamand , je pense qu'on n'en trouve pas à Lille. Et il faut absolument que tu ailles visiter ma région natale Marie France. Spécialités culinaires à foison, un patrimoine riche et très varié, très différent de ce qu'on voit ailleurs (si tu aimes la Belgique, tu aimeras le Nord) et des gens très sympas ;) . Bises et bonnes fêtes aussi à toi et à ta famille que tu vas encore régaler de bons petits plats j'en suis sûre !

      Supprimer
  8. Tu penses bien chère Béatrice que cette galette au beurre m'interpelle ! Je ne connais que trop peu le Nord mais j'y suis allée il y a 3 années à l'occasion de la semaine fédérale de cyclotourisme à laquelle j'ai participé. J'ai eu le loisir de découvrir quelques spécialités (je me suis même mise à goûter le maroille, moi qui n'aime pas du tout le fromage) mais point de galette au beurre. Une bonne occasion pour faire tourner le KA. Et pis, y'a du rhum....

    RépondreSupprimer
  9. Tres jolie galette, je ne cours pas apres la frangipane et ras le bol de la brioche des rois tres bonne idee ;)

    RépondreSupprimer

Laissez moi un petit mot, une question, un avis sur mes recettes , cela me fait toujours plaisir d'échanger avec vous. ;)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...