Popote et Nature

Popote et Nature
Voyages dans mon univers au gré de ma cuisine, de mes vadrouilles et de mes photos naturalistes

dimanche 2 décembre 2012

Le jour où j'ai raté mes macarons parisiens !

Bouhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh ! 

Je ne sais pas pourquoi les macarons parisiens me résistent ! La première fois que j'en ai fait , bingo ! Veine de débutante ou acte de sorcellerie mais j'ai réussi à avoir des macarons bien gonflés avec la petite collerette, croquants et moelleux comme il fallait, remplis avec une ganache chocolat maison = vrai bonheur !     Yes I did it ! 

Ils n'étaient pas parfaits au niveau de la forme , je ne maîtrisais pas la poche à douille avec dextérité.

Qu'importe ! J’achète de nouveau amandes, oeufs, colorants alimentaires en poudre et me voilà repartie à en faire, forte de ma première expérience et là....
Patatras ! horreur et damnation ! Je les rate lamentablement ! Ils s'étalent comme de grosses crêpes, toute la fournée part à la poubelle ! 

Grrrrrr ! 

Qu'avais je raté comme étape ? Je tape donc sur internet "pourquoi mes macarons sont ratés" et là j'obtiens tout un tas d'infos sur le croûtage, sur comment taper sa plaque avant le croûtage, comment rancir (beurk !) ses blancs , mettre une double plaque pour la collerette , macaroner avec une maryse..... , je visionne des heures (bon là j'exagère .... disons 10 mn...! ) des vidéos sur les différentes techniques et là je dis STOP ! je prends mon bouquin sur les macarons et je décide de l'archiver pour un temps certain. 

Je m'en ouvre à une copine qui me fait la surprise de m'offrir un atelier cuisine chez un chef . Rendez vous est pris pour passer une bonne journée et là je me dis yahoooooooooooo je vais enfin percer le secret des macarons ! 

Nous voilà donc dans une cuisine de chef , ahhhhhh la douceur de ce marbre , une belle cuisine de rêve ! Dommage, des gens un peu coincés ! Ça ne rigole pas ! Moi qui ai mis mes boules d'oreille en forme de macarons en pâte fimo pour me mettre dans l'ambiance je fais profil bas : on est là pour APPRENDRE ! 

Et là les choses sérieuses démarrent : nous allons faire les macarons avec la technique de la meringue italienne. Ça tombe bien ce n'est pas celle que j'avais faite donc je me dis "si ça tombe je n'utilisais pas la bonne recette. !"

Toutes les explications que j'avais trouvées sur Internet concernant le foirage de mes macarons ont été balayées par le chef ! Le secret de la meringue italienne = la bonne température du sirop de sucre ! 
J'ai tout ce qu'il me faut à la maison sauf un thermomètre pour déterminer la température ad-hoc du sirop de sucre, qu'à cela ne tienne , je note dans un coin de ma tête mon prochain achat ! 

J'apprends aussi que nous avons un temps idéal pour faire les macarons il fait froid et sec, il ne faut pas les faire quand il fait humide ! En voilà peut être une explication pour mon plantage .....

En petits groupes nous nous répartissons les tâches et nous réalisons un ensemble de macarons de forme un peu bizarre mais ils ressortent parfaits à la cuisson avec la collerette et tout et tout ! 

Le chef note quand même que j'ai déjà dû faire des macarons ma technique de la poche à douille me trahit ! Bon il faut dire que les autres étaient bien pires que moi :) . Je sors contente et confiante.

Je repars à la maison en dégustant avec ma copine les réalisations communes et, la recette bien en poche, je me dis que je peux ressortir le livre de recettes. 

J’achète donc mon thermomètre et tout ce qu'il faut pour les macarons, il fait beau, pas d'humidité dans l'air , j'ai du temps, je suis en ARTT, pas d'enfants à la maison : je me lance à nouveau ! 

Et c'est parti pour des macarons à la vanille que je vais colorer légèrement avec mes super poudres . 
Je fais la recette, l'oeil droit rivé sur la recette du chef et l'oeil gauche rivé sur le thermomètre et hop direction le kitchen aid pour la réalisation de la meringue italienne. Elle monte , devient ferme , j'ajoute alors le sucre à la bonne température et ma meringue cuit , ahhhhh ! une vraie beauté ! Je suis heureuse .! 

et là ! patatras ma meringue s'effondre !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Obligée de tout jeter ! Je ne baisse pas les bras et je me dis tu vas les avoir ces satanés ....... de.... macarons. Je recommence tout depuis le début ! Et de nouveau ma meringue s'effondre ! 


Qui ? .....Qui  m'a maraboutée ? Qui m'a jeté un sort ! Pourquoi tant de haine ? !!!

Mon mari arrive sur ces entrefaites dans la cuisine et, avec tous les objets dangereux à proximité, risque gros , il comprend et ne dit pas un mot et part sur la pointe des pieds !! Ouf ! Un drame familial évité de peu ! 

Moi je reste avec mon désespoir et ma meringue à plat ! Là , je me dis que je ne vais pas encore jeter toute cette préparation, après tout c'est de l'amande, du sucre et du blanc d'oeuf donc une base de macarons quand même, même s'ils ne sont pas parisiens ! Je vais les faire à la provinciale ! Comme ils sont coulants, je les mets dans de petits moules en silicone et hop au four : wait and see !

et voilà le résultat !



plutôt pas mal pour des macarons ratés non ? 

Bon, mon bouquin est de nouveau parti dans les profondeurs de mes armoires de cuisine mais régulièrement mon oeil est attiré par les colorants dans ma cuisine qui me font signe donc je retenterai l'expérience et je les aurai un jour ces parisiens ! je les aurai ! 

5 commentaires:

  1. Ralalaaa ... c'est pas facile les macarons !
    Moi je les rate trèèèès souvent ...
    Dis c'est chouette ça un atelier, t'as du en apprendre des trucs ^^
    Pour la recette et les astuces, je te conseilles vivement le blog de Mercotte, et celui de Chef Nini.
    Tu y apprendras pleins de choses et tu réussiras tes macarons !
    Allez courage .... ;)

    RépondreSupprimer
  2. Merci Coc' J'ai trouvé qu'un atelier cuisine c'était sympa mais que le chef avait du mal à se mettre dans la peau d'un cuistot de famille ou plutôt d'une cuisine de famille. il n'a proposé aucune solution ou "truc" te permettant de réaliser les préparations sans un arsenal d'outils pro et d'ingrédients achetés aussi chez des pros.Dommage et puis les gens étaient coincés à cet atelier, beaucoup n'ont pas voulu s'essayer à la poche à douille et se sont contentés de regarder ! me demande pourquoi ils avaient décidé de venir à un atelier cuisine ?(pas donné en plus) moi, rien que l'idée de me trouver devant un marbre à cuisiner je frétille !

    RépondreSupprimer
  3. je vous propose d'ouvrir un club.... Après 2 ans d'essais infructueux j'ai fini par y arriver durant 1 an.... jusqu'à ce que j'ai l'idée idiote de m'offrir un super cours chez un chocolatier en aout dernier(il pleuvait des cordes, les BO étaient en bidon, le four top moumoute, le batteur pro, bref tout ce que je n'ai pas chez moi -sauf la pluie- et les maca ont été réussis). Depuis..... loose sur loose..... je ne comprends rien!!!!! et ça m'énerve vraiment TRES beaucoup!!!!!! Néanmoins, je vous donne un bon lien : http://www.inratable.com/macarons-recette.html qui m'avait permis de les réussir..... des fois que cela vous redonne du courage.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le lien je vais aller voir ça , je ne désespère pas mais je me suis tournée vers d'autres plaisir sucrés : les whoopies et les cakes pops qui sont plus faciles à mettre en oeuvre et apportent un peu plus de fantaisie. Bon courage pour les macarons ;)

      Supprimer
  4. J'arrive un peu tard avec mon commentaire, mais je trouve ces macarons beaucoup plus alléchants quand ils ont cet aspect!!

    RépondreSupprimer

Laissez moi un petit mot, une question, un avis sur mes recettes , cela me fait toujours plaisir d'échanger avec vous. ;)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...