Popote et Nature

Popote et Nature
Voyages dans mon univers au gré de ma cuisine, de mes vadrouilles et de mes photos naturalistes

vendredi 11 avril 2014

Cramaillotte ou miel de pissenlit

Cette année vous avez remarqué ? J'ai ma période "cuisinons les trésors de la nature" :) Après les recettes aux orties voilà donc les recettes aux pissenlits ! Ça faisait longtemps que je voulais  faire de la cramaillotte ou miel de pissenlit ou gelée de pissenlit. J'en ai dégusté pendant des années sur les p'tites balades nature que j'organisais avec l'Ecomusée du Montmorillonnais qui animait quelques sorties et faisait déguster des produits atypiques comme cette cramaillotte, ou de la confiture d'orties ou de la gelée de sureau. Je me suis donc lancée dans la fabrication de cette confiture au goût totalement atypique, délicieuse avec le foie gras notamment. Pour faire ce "miel", nom certainement donné à cette gelée à cause de la texture et de la couleur dorée, il faut s'armer de patience car pour faire environ 3 kg de confiture ça m'a pris 3 jours !

- premier jour : cueillette des pissenlits (ne prendre que les têtes cueillies entre 12 H et 15 H au soleil lorsque les pissenlits sont complètement ouverts, eh oui ! ils se referment ! Et alors après, tintin pour l"effeuillage!)  = 20 mn ensuite effeuillage des pissenlits pour ne garder que les pétales jaunes et retirer la partie verte : 3H !!!!!!  . French manucure (quelle idée d'en avoir faite une juste avant!) : HS car le pissenlit , ça tache énormément , en noir !4




- deuxième jour (eh oui , il était 20 H,
pas le temps de procéder à l'étape 2 donc remise au lendemain) : cuisson des pissenlits dans un grand fait-tout : 50 mn , ensuite macération des pissenlits : une nuit

- troisième jour (non!! n'abandonnez pas , vous y êtes presque ! ) : récupération du jus de pissenlits : toute la journée et le soir : pesée et cuisson  : 1H15 .

Voilàààà ! devant vous de jolis pots d'un mélange sirupeux jaune d'or : à vous les délices !

Ingrédients 
- je ne sais pas combien nous avons cueilli de pissenlits, ça donnait l'équivalant d'1/3 de sac de grande surface (je sais , ce n'est pas très pro comme indice de mesure ce qui compte c'est le sucre que vous mettrez  la fin après la pesée) avec ce que j'ai cueilli, j'ai obtenu 2.8 kg de fleurs effeuillées, ça vous donne une base.
- le jus de 3 oranges et de 2 citrons
- 3 l d'eau environ 
- sucre : pesez le poids du jus de pissenlit du 3ème jour et mettez 85 % de poids en sucre cristallisé du jus obtenu (soit 2,3 kg pour moi) 
- 1 cs rase d'agar agar (j'avais décidé de ne pas en mettre au départ mais j'ai fini par en mettre pour avoir une consistance plus solide sans que cela fasse gélifié totalement )


Préparation 
Si vous avez lu ce que j'ai rédigé plus haut, ce que j'espère :) la préparation n'a plus de secret pour vous . Je suis sympa je vous mets une session de rattrapage.
Cueillez les fleurs, effeuillez les pétales pour enlever tout le vert . Dans un gros faitout, mettez l'eau, les jus de fruits et les pissenlits effeuillés. Faites cuire en remuant régulièrement pour que les liquides imprègnent bien les pissenlits. Si l'eau s'évapore trop vite, complétez avec un peu d'eau chaude. 
Au bout de 50 mn, arrêtez la cuisson et laissez macérer toute une nuit. Le lendemain, laissez égoutter dans une passoire fine les pissenlits pour recueillir le jus (environ 1/2 journée), pressez les fleurs pour retirer l'ensemble du jus. Pesez alors le jus et dans un grand faitout mettez le jus obtenu et le sucre. Vous aurez encore un peu de pétales de pissenlit dans le jus. Pas de souci, ils partiront quand vous écumerez. 
Faites cuire comme une confiture. Écumez bien pour avoir une confiture de pissenlit la plus translucide possible, vous retirerez ainsi aussi les restes des pétales. Faites cuire environ 1H15. Si la consistance vous va, mettez en pot, sinon, faites refroidir un peu, ajoutez l'agar agar et remontez au stade de l'ébullition. Arrêtez quand la confiture bout et mettez en pot.

Astuce : fermez les pots et mettez les à l'envers. La température de la confiture en ébullition avoisine les 100°. Si le pot est mis à l'envers, quand la confiture entre en contact avec le couvercle, elle tue les bactéries. On entend un petit "plop", signe que le couvercle est hermétiquement fermé par le vide d'air. Remettez le pot à l'endroit quand la confiture est froide.

Avec cette recette je participe avec une deuxième recette au Défi cuisine sur la Cuisine Sauvage :). Ben oui, quand on aime on ne compte pas !






5 commentaires:

  1. Fascinant ! Est-ce que ça a bon goût ? Est-ce qu'on peut les manger crus ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça a super bon goût, un goût difficile à définir si ce n'est que c'est un goût de pissenlit ;) et les pissenlits jeunes se mangent en salade

      Supprimer
  2. C'est super bon mais la préparation des fleurs est très longue .Les gourmands succombent !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. eh oui c'est un travail de longue haleine mais le bonheur est au bout :)

      Supprimer
  3. Bon je m'étais décidée à m'y mettre cette année, vu le nombre impressionnant de pissenlits... le double de l'année passée... et avant qu'ils ne montent en graines... mais vu le temps que tu as passé à faire ce miel de pissenlit, je m'y mettrai l'année prochaine... Le temps est une denrée rare en ce moment... Bibi :)))

    RépondreSupprimer

Laissez moi un petit mot, une question, un avis sur mes recettes , cela me fait toujours plaisir d'échanger avec vous. ;)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...