Popote et Nature

Popote et Nature
Voyages dans mon univers au gré de ma cuisine, de mes vadrouilles et de mes photos naturalistes

mercredi 28 octobre 2015

Délices du jardin à la sarriette pour accompagner viandes et foie gras !

Confit de sarriette du jardin

L'an passé, j'avais cueilli et fait sécher ma sarriette, cette année j'ai décidé d'innover et de me lancer dans des confits de plante de mon jardin. Après un confit de raisin à la verveine citronnelle, voilà donc un petit confit sucré salé à servir avec des viandes ou du foie gras. 





J'ai un pied de sarriette vivace ou sarriette des montagnes : (Satureja montana L) depuis des années qui attire de nombreux insectes comme :
- les anthidies cotonnières, que j'adore, eh oui j'aime les insectes et observer ces petites abeilles qui récupèrent sur mes oreilles d'ours (épiaire de Byzance ou épiaire laineuse), les poils de la plante pour les mettre dans leur nid est une vraie source de joie pour moi (chacun son trip!) 
- les Isodontia mexicana, des guêpes solitaires noires qui arrivent quand mes menthes sont en fleur mais qui ne dédaignent pas non plus mes fleurs de sarriette, ou de  fenouil. Non agressives, vous pouvez les approcher de près. J'ai même photographié une de ces guêpes emportant une sauterelle qui servira de nourriture à ses larves dans son nid : fascinant !


Mais revenons à la sarriette ! très parfumée, je l'utilise dans les barbecues, elle se sèche  et se conserve très bien .

Les feuilles et les sommités fleuries sont digestives, stimulantes, antiseptiques et antiputrides.Elle faciliterait la digestion et éviterait les ballonnements et les gaz, d'où son nom allemand de Bohnenkraut ou herbe aux haricots (sources Wikipédia) !.



Ingrédients pour 3 pots de 100 ml environ 
- une dizaine de branches de sarriette
- 1 pomme
- 50 ml de vinaigre de cidre
- sucre à peser en fonction du liquide obtenu, pour moi ce jour 500 g pour 600 ml de jus
- 1 cc d'agar agar


Lavez votre sarriette soigneusement pour éliminer  toutes les petites bêtes du jardin qui pourraient s'y trouver, mettez la dans un fait tout, couvrez avec de l'eau et ajoutez la pomme bien lavée coupée en morceaux en laissant le trognon et la peau, prenez de préférence une pomme bio.

Faites cuire doucement environ 40 à 50 mn, il faut que la pomme soit "écrasable". Ajoutez alors le vinaigre de cidre et faites chauffer encore à feu vif pendant 5 bonnes minutes.



Passez le tout dans un tamis pour récupérer le jus, pressez bien pour extraire tout le liquide. Pesez le liquide et mettez alors presque la même quantité de sucre que de liquide, moi j'ai tendance à en mettre moins, je n'aime pas quand c'est trop sucré !
Mettez le alors dans une casserole avec l'agar agar et portez à ébullition.
Laissez bouillir 3 à 4 minutes, écumez et mettez dans des pots que vous renversez (n'oubliez pas de mettre le couvercle ahaha !). Laissez refroidir avant de retourner.


Astuce :  vous pouvez essayer de faire la même recette avec du thym.  




© 2012 - Copyright Popote et Nature- Béatrice COUROUBLE , tous droits réservés . les textes et les images de ce blog appartiennent à leur auteur. Interdiction formelle d'utiliser ou de copier tout ou partie sans autorisation écrite de l'auteur.

10 commentaires:

  1. Et n'oublie pas de faire des photos des petites bêtes dans l'évier ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mon appareil risque régulièrement sa peau dans la cuisine ;) et je récupère souvent les petites bêtes pour les mettre dehors :)

      Supprimer
    2. Nous faisons souvent des sauvetages coccinelles, chenilles ou même escargots dans les salades que nous ramenons à la maison ^^ Tout comme toi, on les récupère et on les met dehors !
      J'ai une petite anecdote à ce sujet : "un jour, ma petite dernière avait sauvé fièrement une petite coccinelle trouvée dans une salade en grande surface. Une fois à l'extérieur du magasin, elle brandit la petite bête au bout de son doigt vers le ciel pour qu'elle prenne son envol... et là un vilain petit moineau, affamé et opportuniste, l'engloutit en plein vol !" Pas toujours évident de faire des sauvetages... ;-)

      Supprimer
    3. dure loi de la nature ! ahahah mais j'imagine la tête de ta fille !

      Supprimer
  2. C'est impressionnant de lire et connaître les bienfaits des plantes aromatiques ! Merci pour ce partage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Maryse , avec la cuisine on en apprend tous les jours , c'est sympa ;)

      Supprimer
  3. Superbe cette recette ! elle doit être terrible en bouche ta petite gelée :)
    Sympa tes petits clichés d'insectes ! Je me retrouve également souvent à quatre pattes, le nez au ras de l'herbe, pour figer les aventures du monde minuscule ^^
    Bises ! Sandy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Sandy, j'ai fait pas mal de confit cette année , c'est amusant et surprenant au niveau des goûts et des mélanges qu'on peut faire , de l'alchimie en cuisine !
      en plus les arômes se développent au fur et à mesure , je me suis bien amusée et puis oui moi aussi je fais des opérations commando en rampant dans les pâquerettes pour photographier le peuple de l'herbe ;) bises

      Supprimer
  4. haaaaa mais c'est fantastique ça !! si j'avais connu plus tôt, quand j'avais encore un jardin et un grand potager, je m'en serais donné à coeur joie !!! bises, belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Barbara. tu peux tenter le coup avec des herbes séchées puisqu"il faut les faire infuser, ça peut être sympa aussi :) bises

      Supprimer

Laissez moi un petit mot, une question, un avis sur mes recettes , cela me fait toujours plaisir d'échanger avec vous. ;)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...