Popote et Nature

Popote et Nature
Voyages dans mon univers au gré de ma cuisine, de mes vadrouilles et de mes photos naturalistes

mercredi 15 octobre 2014

Coing coing !

Gelée de coing et pâte de coing 


Mon titre est un brin provocateur , Nath du blog Pourquoi je grossis me comprendra ;).
Pour la petite explication, j'ai fait un coup de gueule sur ma page facebook sur les "coucous" qui viennent pondre sur ma page pour se faire de la pub sans rien demander comme si ma page était un annuaire de blog ! Donc j'ai fait un post "coucou" et nath m'a dit qu'elle ferait "coin coin" sur ma page... donc je la devance avec ce post sur un fruit que je ne mangeais pas il y a quelques années et que depuis quelque temps, j'utilise après avoir découvert son délicat parfum.  
Voilà donc des classiques de l'utilisation du coing, ce beau fruit d'automne qui a quand même souvent un délit de sale gueule dans les étals. Alors, la gelée de coing et la pâte de coing , c'est très facile à faire mais il faut un peu de temps car leurs préparations s'étalent sur 2 jours. 



Ingrédients 
Pour 4 pots de gelée de taille moyenne et environ 800 g de pâte de coing j'ai utilisé 2 coings. 
- 2 coings
- sucre 1.8 kg soit 1 kg pour la gelée et 600 g pour la pâte de fruit et environ 200 g pour la couverture des pâtes de coings
- 1 citron



Préparation 
Vous allez voir, les deux recettes se font un peu en parallèle. 
Lavez les coings pour enlever le velours qui se trouve sur les fruits. Pelez les et coupez les en gros morceaux, gardez la peau et les pépins que vous cuirez avec les fruits dans une mousseline ou dans un tube en silicone Mastrad (j'ai acheté ce petit tube bien pratique pour diffuser des herbes dans un bouillon, un pot au feu ou dans ce cas ci pour mettre les épluchures et les pépins pour éviter de devoir passer au chinois la préparation).
Mettez dans un fait tout avec le jus d'un demi citron et couvrez avec de l'eau juste au dessus des fruits. Après ébullition comptez environ 20 mn pour que les fruits soient cuits. Laissez les égoutter et conservez le jus qu'ils dégageront ainsi que leur eau de cuisson pour faire la gelée.

La pâte de coing 
Quand les fruits sont bien égouttés, mixez les et pesez les et mettez l'équivalent de leur poids en sucre (je sais , ça fait beaucoup mais les pâtes de fruits c'est pas réputé pour être léger en sucre !! ) . mélangez bien pour que les fruits et le sucre ne fassent plus qu'un et mettez à cuire  sur feu vif ! Bon c'est là que ça se corse un peu car il faut mélanger sans arrêt jusqu'à ce que la pâte ait pris une belle teinte foncée et qu'elle n'attache plus aux bords. elle a alors une consistance épaisse différente de celle du départ. Si vous avez un thermomètre de cuisson, vous devez atteindre environ 104 °C. Tournez avec une cuillère en bois pour bien détacher la pâte et faire en sorte qu'elle ne brûle pas, ça m'a pris environ 25 mn ....Quand elle est cuite, étalez la dans un plat recouvert de papier sulfurisé (ici un plat de 20*20), lissez la bien et laissez au frais jusqu'au lendemain.

Le lendemain, mettez un peu de sucre sur la face extérieure et retournez la sur un plat, découpez la en petits carrés ou petits rectangles et mettez les petit à petit dans un bol avec du sucre en poudre et recouvrez les de sucre avant de les stocker dans une boite à l'abri de l'humidité.












La gelée de coing
Elle est faite avec le jus récupéré des coings, pesez le et mettez l'équivalent en sucre. Mélangez bien et mettez à cuire avec le jus d'un demi citron pendant 1 h environ en tournant régulièrement afin que le liquide gélifie doucement. Écumez pour enlever la mousse et les saletés afin d'avoir une gelée  claire. Faites le test de l'assiette froide pour savoir si votre gelée est prise et mettez la en pot.




© 2012 - Copyright Popote et Nature- Béatrice COUROUBLE , tous droits réservés . les textes et les images de ce blog appartiennent à leur auteur. Interdiction formelle d'utiliser ou de copier tout ou partie sans autorisation écrite de l'auteur.

7 commentaires:

  1. Miam, des pâtes de coing fait maison ;) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 1ere fois que j'en fais et certainement pas la dernière :)

      Supprimer
  2. Elle me donne très envie ta pate de coing en plus j'ai envie de sucree la

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Jenna , à manger avec modération mais avec délectation ;)

      Supprimer
  3. Alors là !!! tu me prends vraiment par les sentiments :) Je crois que la pâte de coing est quelque chose qui remonte très loin dans mon enfance... j'ai toujours vu mon grand-père et mes oncles, chaque année, aller cueillir les coings dans le jardin et ensuite faire des kilo et des kilo de gelée, pâtes, confiture.... et je me souviens avec mes cousin(e)s, on se planquaient dans la cuisine et dès que la pâte était enrobé dans le sucre... on chapardaient des morceaux et on détalaient comme des lapins :) tous ça pour te dire que .... j'arrrriiiiivvvveeee....... <3 Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça leur faisait un sacré boulot à tes oncles et grand père ! c'est du temps mais du bonheur par l"odeur et la dégustation ensuite ;) biz Natly

      Supprimer
  4. Bonheur des saveurs, je n'en doute pas...mais quelle bonheur pour les yeux aussi... des photos toujours merveilleuses !

    RépondreSupprimer

Laissez moi un petit mot, une question, un avis sur mes recettes , cela me fait toujours plaisir d'échanger avec vous. ;)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...