Popote et Nature

Popote et Nature
Voyages dans mon univers au gré de ma cuisine, de mes vadrouilles et de mes photos naturalistes

lundi 14 décembre 2015

Une façon originale de manger des pruneaux....en rillettes de poulet sucrées salées !

Rillettes de poulet à la vanille aux pruneaux et aux noisettes


J'ai eu contact récemment avec Aurélien Pourcel, un jeune producteur de pruneaux d'Agen en agriculture biologique de la Ferme du Lacay qui m'a demandé de tester ses produits et de lui dire ce que j'en pensais.
Nous avons eu plusieurs échanges et il m'a envoyé différents produits qu'il fabrique dans l'entreprise familiale et notamment des pruneaux enrobés de chocolat. Je ne connaissais pas et c'est vraiment très bon ! La vente directe a commencé il y a 15 ans, ce qui est peu commun dans la vente de pruneaux d'Agen ! Ses parents ont également remis au goût du jour les recettes oubliées de la grand mère dans un grenier (les recettes hein ! pas la grand mère ! ;) et ont créé leurs propres recettes dont les fameux pruneaux au chocolat dont je vous parlais plus haut.

Aurélien de la Ferme du Lacay m'a raconté une anecdote savoureuse sur le pruneau et son apparition dans une fameuse recette bretonne : le far breton !

Je vous la retranscris ici : les pruneaux étaient (et le sont toujours) produits dans une région à une 40 km d’Agen, une fois les prunes d’Ente séchées en pruneaux, elles étaient transportées via la rivière Lot sur des gabarres jusqu’à Agen et mises en “box” à Agen tamponnés AGEN, d’où l’appellation “Pruneau d’Agen” qui est aujourd’hui devenu une IGP (indication géographique protégée). Ces caisses étaient ensuite transportées jusqu’à Bordeaux pour y être mises sur des bateaux de transport de marchandises puisque les marins mangeaient du pruneau pour lutter contre le scorbut, une maladie liée à des carences de vitamines (ce qu’apportait le pruneau). Certains bateaux faisaient escale en Bretagne avec des caisses à moitié remplies, et donc les Bretons ont eu comme idée de faire un gâteau avec ces pruneaux qu’ils ont appelé, en référence aux bateaux, le Far breton.

Voilà une belle anecdote pour de beaux produits et une belle recette !

Alors mangez des pruneaux, réhabilitez les en les mangeant par gourmandise et non pas par obligation et nécessité ... car finalement ce trésor de bienfait qu'est le pruneau se marie fort bien avec des recettes sucrées ou sucrées salées.

J'ai voulu faire une recette originale ici, totalement inventée. J'adore faire des rillettes de poulet, après des rillettes de poulet au piment d'Espelette et éclats de pistaches grillées et des rillettes de poulet aux girolles, aux noix et au sirop d'érable voilà donc des rillettes de poulet à la vanille aux pruneaux et aux noisettes.

Un mélange un peu audacieux mais qui a été bien apprécié par la famille et les amis. La façon de préparer le poulet permet de détacher les fibres et d'avoir un rendu façon rillettes très semblable aux traditionnelles rillettes de porc. Le pruneau et l'oignon rouge apportent une note acidulée et sucrée et les noisettes torréfiées, un petit croquant fumé bien agréable. Voilà ! A vous de vous lancer et de créer vos propres recettes à base du pruneau. Je précise que ce billet n'est pas sponsorisé et que je vous recommande les produits de la ferme du Lacay pour leur qualité après les avoir testés.

Ingrédients
- 3 blancs de poulet cuits au bouillon
- 250 g de ricotta
- 75 ml de crème fraîche liquide
- 1 gousse de vanille
- baies roses (environ une quinzaine)
- une quinzaine de pruneaux mi cuits
- 50 g de noisettes
- 1 oignon rouge
- 25 g de beurre
- 1 cs de sucre
- sel, poivre

Préparation
Faites chauffer la crème fraîche avec la gousse de vanille grattée, faites bouillir et arrêtez le feu, laissez infuser. Émincez l'oignon et faites le revenir dans le beurre, ajoutez la cuillère de sucre et laissez cuire doucement.
Faites cuire les blancs de poulet dans un bouillon et laissez refroidir. Quand il est froid, coupez le poulet en utilisant un couteau pour effilocher le poulet.
Mettez le poulet dans un grand bol, ajoutez la ricotta, mélangez bien. Salez et poivrez, ajoutez les baies roses et la crème fraîche parfumée à la vanille. Retirez la gousse avant de verser ;) !
Mélangez bien. Coupez les pruneaux en 2 ou 3 morceaux selon la taille, ajoutez les.
Faites revenir les noisettes coupées en 2 dans une poêle à sec. Quand elles sont refroidies, ajoutez les au mélange. Avec une cuillère en bois, remuez bien pour que tous les ingrédients soient amalgamés et mettez le tout au frais.

Astuce : laissez les une bonne journée au frigo pour que les arômes se développent bien et sortez les 15 à 20 mn avant et faites griller de bonnes tartines de pain de campagne et dégustez !






© 2012 - Copyright Popote et Nature- Béatrice COUROUBLE , tous droits réservés . les textes et les images de ce blog appartiennent à leur auteur. Interdiction formelle d'utiliser ou de copier tout ou partie sans autorisation écrite de l'auteur.

1 commentaire:

  1. Trop géniale cette idée d'associer les pruneaux à des rillettes de poulet ! Il n'y a décidément que des bonnes choses dans cette petite terrine ! Terriblement tentantes !
    Bises et belle fin de semaine !
    Sandy

    RépondreSupprimer

Laissez moi un petit mot, une question, un avis sur mes recettes , cela me fait toujours plaisir d'échanger avec vous. ;)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...